Icon Sport

Les All Blacks s'offrent une belle sortie en gagnant la petite finale

Les All Blacks s'offrent une belle sortie en gagnant la petite finale

Le 01/11/2019 à 11:48Mis à jour Le 01/11/2019 à 12:27

COUPE DU MONDE 2019 - Les All Blacks ont récité leur rugby pour la petite finale contre le pays de Galles (40-17). Cela offre une belle fin sous la tunique noire pour le capitaine Kieran Read (127 sélections), Sonny Bill Williams (56), Ben Smith (83), Ryan Crotty (45) et le sélectionneur Steve Hansen, en poste depuis 2012.

Après la défaite de la Nouvelle-Zélande en demi-finale devant l’Angleterre, la réaction des Blacks était attendue. Face au Pays-de-Galles, elle a été à la hauteur des attentes avec un succès 40-17. Les joueurs de Steve Hansen inscrivent 6 essais dans une partie maîtrisée et terminent donc 3e de cette Coupe du monde. Avec un nouvel essai, son septième, le Gallois Josh Adams devrait terminer meilleur marqueur de la compétition.

La médaille après le revers

L’orgueil néo-zélandais était piqué au vif après le revers anglais en demi-finale. Les joueurs de Steve Hansen ont eu la réaction adéquate face aux Gallois. Rapidement dans la partie, ils usent d’un cocktail habituel en début de match. Efficacité sur ballons de récupération et offensives tranchantes menées autour du feu follet Aaron Smith. Joe Moody (5e) puis Bauden Barrett (14e) inscrivent donc rapidement deux essais (14-0, 14e). Les Gallois réussissent à revenir peu à peu dans la foulée de leurs adversaires dans ce premier acte, mais au prix de gros efforts. Hallam Amos est à la conclusion d’une offensive tandis que Rhys Patchell convertit un nouveau temps fort (14-10, 27e).

Mais si les Gallois occupent largement le camp adverse et tiennent la plupart du temps le ballon, ils se font à nouveau distancer au score par des Blacks réalistes. Tranchants par quelques fulgurances. Pour sa dernière, Ben Smith sort du bois et signe un doublé. Grâce à un ballon récupéré par ses coéquipiers SB Williams et Retallick sur contre-ruck tout d’abord (33e) puis en bonifiant une passe tendue de Aaron Smith par un magnifique raffut sur Tomos Williams et un essai en coin (40e+1). Ben Smith quitte la sélection (et rejoint Pau) avec 39 essais au compteur et en devenant le 5e meilleur marqueur des Blacks, dépassant Jonah Lomu (37 réalisations).

Record pour Josh Adams

A la pause, l’écart est déjà conséquent (28-10). Pas question toutefois de se relâcher dans le deuxième acte pour les Blacks. Outre la volonté de décrocher cette troisième place et de faire oublier (un peu) la défaite en demi-finale, les Néo-Zélandais veulent soigner les sorties de plusieurs d’entre eux. Comme Ryan Crotty et Sonny Bill Williams, dont le service du deuxième pour le premier offre un nouvel essai à leur équipe (43e). Également dans ce cas de figure, le capitaine Kieran Read est parfaitement en verve dans cette partie avec une jolie palette technique à faire valoir. Puisque ce match est celui des symboles, l’ailier gallois Josh Adams y va également du sien. Il inscrit son 7e essai de la compétition.

Et établit le nouveau record d'essai marqué sur une édition de Coupe du monde par un Gallois. Il dépasse ainsi Shane Williams, qui en avait inscrit 6 en France en 2007. Pas de quoi réconforter des Gallois qui ne baissent pas les bras mais encaissent tout de même encore un essai par Richie Mo’Unga en fin de partie (76e). Les Blacks s’imposent ainsi logiquement 40-17 pour la dernière de leur sélectionneur Steve Hansen. Comme en 2011, les Gallois terminent quatrième de la compétition. La lumière s’éteint sur les Néo-Zélandais et les Gallois et les regards se tournent désormais vers le dernier événement de cette Coupe du monde : la finale Angleterre – Afrique du Sud qui se jouera ce samedi 2 novembre à Yokohama.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0