Getty Images

Les Tongiens sortent avec les honneurs

Les Tongiens sortent avec les honneurs

Le 13/10/2019 à 09:40Mis à jour Le 13/10/2019 à 10:11

COUPE DU MONDE 2019 - Les Tongas terminent leur mondial sur une note positive face aux Etats-Unis (19-31). Les deux équipes ont offert un beau spectacle dans ce match sans enjeu de la poule C, celle du XV de France.

Le public du Hanazono Rugby Stadium s’est régalé, ce dimanche. Dans une partie débridée sans autre enjeu que ne pas terminer fanny dans cette poule C, les Tonga et les Etats-Unis se sont fait plaisir. Et, malmenés pendant une heure, les Tongiens sont finalement sortis vainqueurs (19-31), bonus offensif à la clé sur la sirène. Même s’ils rentrent au pays sans le moindre point au classement, les Eagles de Gary Gold peuvent sortir la tête haute.

Vingt ans après, ils ont failli refaire le coup. Les Etats-Unis, une seule victoire au compteur dans leur histoire face à leurs adversaires du jour, ont mené jusqu’à l’heure de jeu (12-10) avant d’encaisser un essai de 100m qui a totalement renversé le cours du match (58e). Mais les coéquipiers de Mike Te’o, auteur d’un doublé dans le premier acte (21e, 26e) n’ont pas à rougir de leur dernière prestation dans ce mondial. Ils auraient même pu s’offrir une dernière séquence pour la gagne, sans ce ballon perdu dans leurs 22m juste avant la sirène.

Les Tongiens du Top 14 s’illustrent

Un ballon finalement converti un essai du bonus offensif pour les Tonga, derrière une ultime mêlée fermée à 5m (80e+1). Des Tongiens qui ont gâché de nombreuses munitions, tout au long de la partie, dans cette zone de marque. Mais qui n’ont jamais cessé d’envoyer du jeu pour leur dernière sortie sur le sol japonais. Les Îliens habitués aux joutes du championnat de France ont d’ailleurs brillé, tour à tour. En particulier l’ex-parisien et futur palois Fisi’ihoi, à la conclusion du premier essai de la rencontre (17e), décisif sur le deuxième essai des siens avec ce ballon arraché devant son en-but (58e) et autour de la percée qui a amené la troisième réalisation signée du capitaine Siale Piutau (62e).

Mentions spéciales aussi à Malietoa Hingano et son plongeon spectaculaire sur l’essai de 100m en contre (58e), certainement apprécié par les supporters de l’Aviron Bayonnais. L’Agenais Paula Ngaumao a fait son match lui aussi, tout comme Vaipulu (Castres Olympique) et le deuxième ligne grenoblois Leva Fifita, constamment dans l’avancée sur ses prises de balle et qui (re)garnira très bientôt les rangs du FCG, leader de Pro D2.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0