Icon Sport

Le groupe des Bleus : sans Bastareaud, avec Guitoune et Doumayrou

Le groupe des Bleus : sans Bastareaud, avec Guitoune et Doumayrou
Par Rugbyrama

Le 18/06/2019 à 11:24Mis à jour Le 18/06/2019 à 12:11

COUPE DU MONDE 2019 - Jacques Brunel vient d'annoncer son groupe France pour le Japon. A la surprise générale ou presque, Mathieu Bastareaud ne s'envolera pas pour le Japon. En revanche il y a bien le Rochelais Geoffrey Doumayrou accompagné du Toulousain Sofiane Guitoune qui fait son retour. Peato Mauvaka est le troisième talonneur derrière Guilhem Guirado et Camille Chat.

Elle est enfin officielle. La liste des 31 joueurs retenus pour la Coupe du monde, qui contient également six réservistes supplémentaires, a été dévoilé ce mardi matin. Et le groupe choisi par Jacques Brunel et son staff a réservé quelques coups de tonnerre. Le plus gros, et même si l'information avait fuité depuis le week-end dernier notamment dans les colonnes de Midi Olympique, concerne l'absence du trois-quarts centre Mathieu Bastareaud, pourtant nommé vice-capitaine des Bleus sous l'ère Brunel, qui n'est même pas dans les 37 noms dévoilés par le sélectionneur.

Son absence, ajoutée à celles de Morgan Parra, fait de Guilhem Guirado, Louis Picamoles, Maxime Médard et Yoann Huget les derniers anciens du groupe. En effet, l'effectif est particulièrement rajeuni pour rejoindre le Japon, avec de vrais symboles tels le Toulonnais Emerick Setiano ou le Toulousain Peato Mauvaka. Ce seront les seuls novices avec aussi le Clermontois Alivereti Raka dont l'intégration chez les Bleus était attendu depuis longtemps.

Avec sept Toulousains et sept Clermontois

Parmi les retours in extremis, il est important de noter les présences des Racingmen Bernard Leroux, malgré sa suspension durant toute la fin de saison, et surtout Maxime Machenaud, qui bénéficie sûrement de son statut de buteur fiable, puis celle du Clermontois Rabah Slimani, absent durant le dernier Tournoi. Les avants sont au nombre de 17 (avec notamment trois piliers droits pour deux piliers gauches) pour 14 trois-quarts dans cette liste de 31. Les deux clubs les plus représentés sont logiquement le Stade toulousain, champion de France depuis samedi soir et auteur d'une saison monumentale, avec sept joueurs (Mauvaka, Dupont, Ntamack, Guitoune, Huget, Médard, Ramos), comme son dauphin clermontois (Slimani, Vahaamahina, Iturria, Lopez, Fofana, Penaud, Raka). Ils comptent aussi un réserviste chacun (Cros et Falgoux) et devancent Racing 92, qui voit quatre de ses hommes (Chat, Leroux, Lauret et Machenaud) retenus.

Enfin, les six réservistes devront donc se tenir prêt en cas de blessures durant la préparation. Pour certains d'entre eux, la décision de les placer sur cette liste complémentaire se justifie en grande partie par la forme du moment. C'est vrai pour le Toulousain François Cros en troisième ligne, époustouflant durant les phases finales du Top 14, pour le Toulonnais Charles Ollivon comme numéro 8, auteur d'une remarquable fin de saison, ou pour l'ailier ou arrière rochelais Vincent Rattez, qui n'est pourtant pas parmi les 65 joueurs suivis mais qui est récompensé de son exercice très convaincant.

La liste des 31 :

Les Avants : Bamba, Poirot, Priso, Setiano, Slimani ; Guirado, Chat, Mauvaka ; Gabrillagues, Lambey, Le Roux, Vahaamahina ; Alldritt, Camara, Iturria, Lauret, Picamoles.

Les Arrières : Dupont, Machenaud, Serin ; Lopez, Ntamack ; Doumayrou, Fickou, Fofana, Guitoune ; Huget, Penaud, Raka ; Médard, Ramos.

Les 6 réservistes :

Falgoux, Ollivon, Cros, Willemse, Belleau, Rattez.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0