Icon Sport

L’Irlande capitalise face à la Russie

L’Irlande capitalise face à la Russie

Le 03/10/2019 à 14:10Mis à jour Le 03/10/2019 à 15:24

COUPE DU MONDE 2019 - L'Irlande s'est imposée (35-0) face à la Russie dans sa troisième rencontre de la compétition. Le XV du trèfle n'a laissé aucune chance à ses adversaires du jour et se relève après sa défaite face au Japon.

Après avoir subi une véritable désillusion face au Japon (défaite 19-12), l’Irlande voulait se relancer dans la compétition. Face à l’équipe de Russie, les joueurs de Joe Schmidt ont fait le job et l’emportent logiquement avec le bonus offensif (35-0). Les partenaires de Johnny Sexton devront encore monter en puissance pour la suite de cette Coupe du monde, surtout avec un quart de finale de feu qui se profile pour eux.

Kearney frappe d’entrée

A l’image de son entame de Coupe du monde face à l’Ecosse, l’Irlande a très bien commencé sa partie face à la Russie. En effet, il ne fallait pas arriver en retard au Kobe Misaki Stadium ce jeudi. Car Rob Kearney a inscrit l’essai le plus rapide de cette Coupe du monde après 1’30’’ de jeu seulement (7-0). Les Irlandais concrétisaient un nouveau temps fort assez rapidement, par un essai d’O’Mahony sur un jeu au pied de Sexton (14e). On pouvait alors imaginer un scénario où l’Irlande se rassurait après sa sortie de route nippone et déroulait face à cette Russie courageuse mais peu dangereuse.

Mais en fait… non ! Les Irlandais ne réussissaient pas forcément à imposer un rythme endiablé dans cette partie. Après avoir inscrit un troisième essai par Ruddock (21-0, 36e) en profitant d’une supériorité numérique, ils mettaient beaucoup de temps à refaire craquer l’équipe russe malgré une nouvelle période à 15 contre 14. Ainsi, il fallait attendre la 62e et un déboulé de Conway pour que l’Irlande score à nouveau, assurant son bonus offensif.

Coupe du monde 2019 - Rob Kearney (Irlande) contre la Russie

Coupe du monde 2019 - Rob Kearney (Irlande) contre la RussieIcon Sport

Le centre Ringrose bouclait le score d’un 5e essai (35-0, 76e) et l’Irlande pouvait se satisfaire d’avoir réalisé une jolie revue d’effectif sans prendre encaisser le moindre point. Mais ce match aura-t-il vraiment permis aux hommes de Joe Schmidt de retrouver de la confiance ?

Sexton organisateur et capitaine

Absent face au Japon, Johnny Sexton a fait son retour face aux "Ours". L’ouvreur a comme à son habitude distribué le jeu autour de lui et tenté quelques coups de pattes astucieux. Comme sur le deuxième essai des Irlandais, signé O’Mahony après un jeu au pied rasant. Le demi d’ouverture étrennait aussi des galons de capitaine sur cette rencontre. Face aux perches, il a réussi un 3 sur 3 avant de céder sa place à la mi-temps à Jack Carty… qui a également finalement réussi à déstabiliser la défense adverse par du jeu au pied.

Les supporters irlandais ont sûrement hâte de revoir à l’œuvre leur charnière Murray-Sexton pour la suite de la compétition. Pour son dernier match de la phase de groupe, l’Irlande affrontera l’équipe des Samoa le 12 octobre. De son côté, la Russie jouera l’Ecosse le 9 octobre pour sa dernière rencontre dans ce groupe A. Pour le moment, les "Ours" ont subi trois revers en autant de rencontres.

Contenus sponsorisés