Icon Sport

L'Irlande écœure l'Écosse

L'Irlande écœure l'Écosse

Le 22/09/2019 à 12:04

COUPE DU MONDE 2019 - Les Irlandais réussissent une belle opération avec une large victoire bonifiée (27-3) face à des Écossais impuissants. Avec une conquête directe de qualité, les hommes de Joe Schmidt qui ont inscrits 4 essais, démontrent d'emblée des arguments notables pour écarter la menace du XV du Chardon et démarrer cette Coupe du Monde avec autorité.

Dans le sillage du capitaine Rory Best et ses avants, dominateurs dans un premier acte qui fut la démonstration d'une puissance en conquête directe de tous les instants, l'Irlande insiste et fait craquer à de multiples reprise des Écossais bien timorés. Les séquences sont maîtrisées à la perfection, le jeu au près, un modèle du genre. Autour du dynamique Connor Murray qui varie à foison, les hommes de Joe Schmidt récitent leurs gammes. James Ryan (5ème), Rory Best (15 ème) et Tadhg Furlong (26 ème) concrétisent cette impression visuelle qui fait autorité sur le pré.

La première nation mondiale au classement de l'IRB ne se contente pas seulement d'être impériale sur son assise, mais elle propose aussi des schémas rodés à souhait, cristallisé par des ballons de récupération méritant un meilleur sort. Qu'elle est loin la gifle subie face à l'Angleterre durant la préparation estivale et les interrogations d'un tournoi des 6 nations sans saveurs. Malgré quelques scories de part et d'autre, l'Écosse se contentant de relances hasardeuses d'un Stuart Hogg peu inspiré, l'Irlande vire à la pause avec le sentiment du devoir accompli.

La force tranquille verte

Les éléments climatiques étant défavorables, la pluie s'étant invitée copieusement à la reprise des débats, le second acte sera moins prolifique dans le contenu. Pourtant les Écossais, volontaires et présents sur leurs conservations, ne furent jamais ou presque en mesure de casser la muraille verte déployée. Les hommes du Capitaine Rort Best plieront sans jamais rompre, une performance majuscule défensive. Patients, ils iront même s'offrir un bonus offensif sur une concrétisation d'Andrew Conway (55 ème) pour le 4 ème essai tant recherché.

Un début idéal pour le XV du Trèfle, lancé pleinement dans la compétition avec un succès à 5 unités et des comportements dans la transition et les duels de très haut niveau. Quant aux Calédoniens, malheureux dans leur entreprise, les regards seront braqués pour le prochain duel face au Samoa mais principalement aussi face aux Japonais, pour ce qui pourrait être un faux-huitième décisif pour la suite des opérations.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0