Icon Sport

L'Écosse domine largement les Samoa

L'Écosse domine largement les Samoa
Par Rugbyrama

Le 30/09/2019 à 14:19Mis à jour Le 30/09/2019 à 14:58

COUPE DU MONDE 2019 - Face à une opposition samoane très faible, les Écossais ont déroulé (34-0) et rempli leur contrat, en empochant le bonus. Sans parvenir à inscrire le moindre point, les Samoa deviennent donc la première équipe à être fanny.

Première victoire de la Coupe du monde pour les Écossais. Après avoir subi une lourde défaite face à l'Irlande, le XV du chardon n'avait pas le choix et devait s'imposer face aux Samoa, ce lundi. Mission accomplie pour les coéquipiers de Stuart McInally, larges vainqueurs 34 à 0. Après une première demi-heure assez indigeste, les Écossais ont fait craquer leurs adversaires avec deux essais de Sean Maitland (30e) et Finn Russell (34e), puis un superbe drop Stuart Hogg juste avant la pause. Les joueurs de Gregor Townsend ont ensuite cravaché au retour des vestiaires pour tenter de s'offrir le bonus offensif. Et face à des Samoans très indisciplinés, l'Écosse s'est vu accorder deux essais de pénalités. Les Îliens ont même terminé la rencontre à quatorze après un deuxième carton jaune contre l'ailier Ed Fidow.

Coupe du monde - Finn Russell (Écosse) réalise une passe après contact pour l'essai de Laidlaw contre les Samoa

Coupe du monde - Finn Russell (Écosse) réalise une passe après contact pour l'essai de Laidlaw contre les SamoaIcon Sport

Le suspense est décidément total dans le poule A ! Après le succès historique du Japon sur l'Irlande, samedi, la lutte à trois avec l'Écosse, dans l'optique des quarts de finale, s'est encore un peu plus intensifiée, aujourd'hui. Sur la pelouse du Kobe Misaki Stadium, le XV du chardon a fait le plein de points. Face aux Samoa, les Écossais étaient presque contraints de réaliser une victoire bonifiée. Chose faite pour la bande à Greig Laidlaw et Finn Russell. Même s'il a fallu s'employer.

Deux essais de pénalités et deux cartons jaunes contre Ed Fidow

Les joueurs du Pacifique n'auront finalement jamais inquiété leurs adversaires. Les Samoans ont résisté durant la première demi-heure, profitant d'un rugby très peu flatteur en début de match. Puis les hommes de Steve Jackson ont complètement craqué. Deux essais en quelques minutes, un drop de quarante-cinq mètres de Stuart Hogg, et un score de 20-0 à la pause... Quand bien même l'Écosse a manqué de justesse et a multiplié les maladresses, le XV du Chardon s'est afféré au retour du vestiaires pour inscrire deux essais supplémentaires.

Deux essais qui sont finalement intervenus par le sifflet de Pascal Gaüzère, l'arbitre français de cette rencontre. D'abord fautif sur un groupé-pénétrant à cinq mètres de l'en-but, l'ailier samoan Ed Fidow a également été fautif à quelques minutes du coup de sifflet final, sur un plongeon, genoux en-avant vers Sean Maitland, alors en direction de l'en-but. Au final, deux essais de pénalités ont été accordés et deux cartons jaunes, synonyme de carton rouge, ont été distribués à l'encontre d'Ed Fidow. Les Samoa devront réaliser deux exploits face au Japon puis l'Irlande pour prétendre rallier les quarts de finale. De son côté, l'Écosse devra confirmer face à la Russie, avant de se tourner vers un véritable huitième de finale, face au pays au hôte lors du tout dernier match de la phase de poules.

Contenus sponsorisés