Icon Sport

L'antisèche : France malmenée, France remaniée mais France qualifiée

L'antisèche : France malmenée, France remaniée mais France qualifiée
Par Rugbyrama

Le 06/10/2019 à 13:49Mis à jour Le 06/10/2019 à 14:11

COUPE DU MONDE 2019 - Une nouvelle fois sur courant alternatif, la France a assuré l'essentiel face à des Tongiens peu inspirés. Avant d'affronter l'Angleterre, les Bleus sont qualifiés, péniblement mais l'essentiel est là.

Le match

C'est fait ! On leur prédisait l'enfer, et une éventuelle élimination dès le premier tour, mais il n'en sera rien. La France après l'Angleterre, et la deuxième nation officiellement qualifiée. L'issue de la poule C est close, avant même le Crunch. Cela peut paraître anecdotique, mais après des mois de doutes, et de frustrations, cette qualification est un grand bol d'air, un soulagement.

Pour s'offrir ce soulagement la France s'est une nouvelle fois fait peur face aux Tonga. Un début de match tambour battant notamment grâce à la connexion des « Fidjiens » Raka et Vakatawa, tous-deux auteur d'un essai dans la première demi-heure. Le score est alors de 17-0. Les Bleus vont alors s'éteindre petit à petit laissant aux Tongiens la puissance et la réussite (voir le fait du match) nécessaire pour revenir dans la partie. 3 points d'écart à l'heure de jeu. Les démons de 2011 ne sont plus très loin surtout une fois que Nic Berry l'arbitre de la rencontre refuse deux essais à Penaud et Ollivon. Dominés en mêlée, les Bleus parviennent à se rassurer en touche. Contre une équipe tongienne annoncée comme très faible, les Bleus assurent le minimum syndical en s'imposant comme face à l'Argentine, sur le score de 23 à 21. Il est évident que pour ne pas être surclassé lors des deux prochaines rencontres, la France va devoir élever son niveau de jeu.

Le fait du match : le rebond capricieux

La France ne sait pas sécuriser ses victoires. À croire que les Bleus prennent un malin plaisir à jouer avec nos nerfs. À l'image des deux visages affichés face à l'Argentine, les Français menaient 17-0, avant d'encaisser deux essais. On parlait ci-dessus du manque d'inspiration tongien, pourtant, leur seconde réalisation part de leurs 40 mètres. Une erreur d'Alldritt, un décalage en bout de ligne, un bon coup de pied dans le dos de l'arrière Maxime Médard, qui ne peut se saisir du ballon de volée. Tributaire du rebond, le Toulousain est pris à contre-pied, de son côté le timing du centre Hingano est parfait, le centre inscrit en puissance l'essai qui redonne l'espoir à tout un archipel. Un espoir accompagné du souvenir de l'exploit de 2011.

Le chiffre : 142

Soit le nombre de mètres gagnés balle en main par Alivereti Raka. Seulement 20 mètres de moins que tous les arrières adverses réunis. Un des meilleurs sur le terrain, surtout pour son attitude offensive, le Clermontois s'est montré beaucoup plus à son avantage que mercredi face aux États-Unis. Un terrain et demi de progression à lui tout seul ! Heureusement, l'en but par deux fois l'a stoppé puisqu'il s'offre un doublé. Sa complicité avec Virimi Vakatawa, leur permet de marquer des points pour la suite de la compétition.

Les tweets

La décla de Brunel

" Il y a une crispation, des erreurs. On ne maîtrise pas notre deuxième mi-temps, surtout le début de deuxième mi-temps. Faut espérer que cette semaine on soit capable de remettre un peu d'ordre dans tout ça."

La question : Quel XV pour défier l'Angleterre ?

En d'autres termes, faut-il prendre le risque d'aligner une équipe type contre l'Angleterre ? Sur le papier, ce match compte pour du beurre. Seul enjeu, la première place, ou choisir entre l'Australie et le Pays de Galles. Au vu du niveau de jeu affiché, l'Angleterre semble au-dessus. Pourtant ce match reste un Crunch, une rivalité profonde et une humiliation (44-8), lors du dernier Tournoi, à effacer. D'autant plus que ce groupe ne tient toujours pas son match référence. Et puisque les Bleus ne cessent de se mettre au niveau de leurs adversaires, notamment contre les nations du deuxième tiers, pourquoi ne pas rêver se mettre au niveau du XV de la Rose ?

Quel XV de départ contre l'Angleterre ?

Sondage
10136 vote(s)
L'équipe type
Un leger turn-over
Un remaniement complet

Par Baptiste Barbat

Contenus sponsorisés