Icon Sport

Brunel : "Ntamack est un ouvreur"

Brunel : "Ntamack est un ouvreur"
Par Leo Faure via Midi Olympique

Le 18/09/2019 à 05:00Mis à jour Le 19/09/2019 à 07:20

COUPE DU MONDE 2019 - Le sélectionneur Jacques Brunel est revenu sur la composition de l'équipe qui débutera ce samedi face à l'Argentine, avec notamment la présence de Romain Ntamack à l'ouverture.

Pourquoi avoir décidé de titulariser Romain Ntamack à l'ouverture ?

Romain a débuté plusieurs fois avec nous. Nous pensons que la solution est de titulariser Romain en début de partie puis de lancer Camille Lopez en fin de la partie. Cela nous paraît être la solution la plus satisfaisante pour nous. D'ailleurs, nous avons voulu mettre beaucoup d'expérience sur le banc pour amener quelque chose avec des joueurs comme Louis Picamoles et Maxime Machenaud. Nous avons sélectionné Romain en tant que demi d'ouverture. C'est un ouvreur. C'est un poste où il est à l'aise et nous n'avons pas d'interrogation sur ses capacités. Il aura le rôle de buteur. Il a montré pendant la préparation que ce rôle de buteur ne lui faisait pas peur. Il s’entraîne régulièrement au tir au but avec un taux de réussite probant même s'il ne bute pas en club.

Camille Lopez a-t-il perdu sa place en fin de préparation ou Romain Ntamack l'a-t-il gagné ?

Ils ont des qualités et des profils différents. Nous ne les jugeons pas l'un par rapport à l'autre. C'est un choix qui est fait en terme d'organisation. Je répète que nous avons sélectionné Romain au poste d'ouvreur et non au poste de centre. Il est demi d'ouverture. Il a joué à ce poste avec nous plusieurs fois, en montrant qu'il était capable d'avoir un très bon niveau à ce poste là. Il y a beaucoup joué dans sa jeune carrière. Il a toutes les qualités pour nous, aussi bien physiques que techniques.

Vous évoquiez votre banc de touche avec Picamoles et Machenaud....

Nous voulions des joueurs avec de l’expérience sur le banc car nous pouvons penser que ce match va être serré et qu'il se jouera certainement en deuxième partie, comme beaucoup de matchs d'ailleurs. En numéro neuf, nous avions deux profils différents. Baptiste Serin est plus un animateur, avec des qualités qui se rapprochent de celles d'Antoine Dupont. Maxime Machenaud est un peu plus gestionnaire. Nous avons pris cet aspect là en compte.

Guilhem Guirado sera donc là au coup d'envoi...

Je n'avais pas d'interrogation sur celui qui allait débuter au talonnage. Je l'avais toujours dit. Guilhem est bien sûr confirmé en tant que capitaine de l'équipe.

Si Wesley Fofana avait été apte, Virimi Vakatawa avait-il néanmoins bouleversé la hiérarchie ?

Je voudrais revenir sur le cas de Wesley Fofana. Il s'est blessé contre l'Italie. Il souffrait d'une petite lésion mais il y a eu une petite complication qui est arrivée ces derniers jours donc sa rééducation a pris plus de temps. Donc la question ne s'est pas posée. On pensait qu'il pouvait revenir, mais cela n'a pas été le cas.

Parlez-nous de votre troisième ligne ?

Grégory Alldritt a montré des qualités qui font de lui quelqu'un qui peut être titulaire à ce poste là. Ce n'est pas une surprise. Depuis deux ans, Wenceslas Lauret est un de nos cadres. Il a joué beaucoup de matchs avec une grosse présence physique. Il est bon dans le jeu aérien, intéressant en touche, donc il a un profil complet même si beaucoup de monde le catalogue comme un plaqueur-récupérateur. Pour moi, il a un profil complet. Enfin, la présence de Charles Ollivon est miraculeuse pour lui. Il a très peu joué mais ces matchs avec Toulon nous ont décidés à le sélectionner, puis sa préparation nous a incités à le prendre. Il avait déjà montré un potentiel auparavant mais il n'avait pas pu s'exprimer à cause de plusieurs blessures. Il l'a retrouvé aujourd'hui. Il est aérien mais aussi un bon joueur de ballon. Il peut être un lien très intéressant entre les avants et trois-quarts.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0