Midi Olympique

Guirado, capitaine mis au ban

Guirado, capitaine mis au ban
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 06/10/2019 à 20:31Mis à jour Le 07/10/2019 à 00:01

COUPE DU MONDE 2019 - Selon nos informations, les relations entre le capitaine Guilhem Guirado et le staff des Bleus se sont considérablement dégradées depuis cet été. Au point que le futur Montpelliérain voit son temps de jeu se réduire, avec la concurrence de Chat...

Drôle de sort pour un capitaine. Guilhem Guirado était remplaçant hier pour affronter le Tonga. Et encore, il ne devait même pas être sur la feuille de match. Cela lui avait été annoncé dès le samedi précédent, soit quatre jours avant d’affronter les États-Unis. Le sélectionneur Jacques Brunel l’a confirmé vendredi lors de sa conférence de presse d’avant-match. "Il était prévu que Camille (Chat) ait du temps de jeu, que Peato (Mauvaka) joue. On voulait préserver Guilhem, comme Picamoles et Huget."

Puis d’ajouter, de façon énigmatique : "C’est la seule réponse que je peux vous donner." On lui aurait pourtant bien posé encore quelques questions sur le sujet à Jacques, manière de savoir comment son capitaine vit cette situation... Il semble clairement que le futur Monpelliérain ne comprenne plus le management du staff, qui le tient à l’écart de la majorité de ses décisions importantes. Ni consulté, ni informé. Guirado s’en est d’ailleurs ému auprès de certains proches.

Son cas personnel n’est qu’un sujet parmi d’autres. Guirado n’a que peu apprécié de découvrir jeudi, via les réseaux sociaux de la FFR, des changements dans l’équipe devant affronter le Tonga, ceci par rapport à la composition initialement annoncée aux joueurs six joueurs plus tôt. Antoine Dupont, par exemple, était titulaire avant de finir remplaçant. Guirado a appris en même temps que le grand public.

De la même manière, il n’a pas été informé, jeudi soir, du forfait de Peato Mauvaka. Certes, il devait s’en douter (le Toulousain passant une IRM) mais personne dans le staff n’avait jugé utile de prévenir. Guirado a encore découvert le nom du remplaçant de Mauvaka (Christopher-Eric Tolofua) après que l’information ait été révélée dans les médias. Bref, rarement un capitaine a ainsi été tenu à l’écart par son staff...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0