Rugbyrama

Entre les lignes #16 : Savea et ses étranges lunettes

Entre les lignes #16 : Savea et ses étranges lunettes
Par Midi Olympique

Le 09/10/2019 à 06:27

COUPE DU MONDE 2019 - Chaque jour, nous vous proposons une revue de presse des médias japonais, histoire de vous faire vivre au plus près cet événement majeur de notre sport.

Peu d'actualité rugby dans la presse japonaise en ce mercredi matin où les journaux partagent leurs titres entre le baseball (sport numéro 1 au Japon), les championnats du monde de gymnastique et la polémique opposant le championnat de NBA au gouvernement chinois. Le Mainichi consacre toute fois un article à la (très) large victoire des Sud-africains face au Canada sur le score de 66 à 7 à Kobe. L'article insiste sur la performance du demi de mêlée Cobus Reinach qui a signé le triplé le plus rapide de l'histoire de la Coupe du monde en inscrivant trois essais en 18 minutes. Il a ainsi battu le record détenu par l'australien Chris Latham qui avait plongé à trois reprises dans l'en-but namibien en 2003 en 25 minutes. L'article termine par une projection sur les quarts de finale en expliquant que trois équipes sont encore susceptibles de croiser la route des Springboks en quarts : l'Irlande, l'Ecosse et le Japon bien sûr.

La vraie actu du jour concerne justement l'Irlande qui, à l'heure où nous écrivons ces lignes, ignore encore si elle va pouvoir affronter les Samoa ce samedi à Fukuoka où le typhon Hagibis est censé passer. Si le match venait à être annulé, il serait déclaré nul et les deux équipes obtiendraient deux points. Ceci garantirait alors au Japon de sortir premier de poule, puisque les Brave Blossoms comptent trois points d'avance sur les Irlandais et neuf sur leurs futurs adversaires, les Ecossais.

Enfin, les lunettes de l'excellent troisième ligne all black Ardie Savea interpellent la presse japonaise, qui a remarqué que le joueur les avait rapidement retirées lors du match contre le Canada à Oita : "La sangle s'est cassée", a expliqué le joueur des Hurricanes, "Je voulais les mettre contre la Namibie mais j'ai eu de la buée dès l'échauffement. Je pense que le climat japonais est le pire pour porter ce genre de lunettes en raison de la forte humidité. Et puis je dois reconnaître que je transpire beaucoup aussi !". Depuis, le troisième ligne s'est dit amusé de voir le buzz qu'il avait créé sur les réseaux sociaux et auprès des plus jeunes joueurs qui veulent porter les mêmes lunettes alors qu'ils n'ont pas de problème de vision (pour rappel, Ardie Savea est presque aveugle de l'oeil gauche). Même si partenaires les ont essayées : "Je crois qu'ils adorent leur look en fait !"

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0