Getty Images

1 carton rouge, 0 point : un second acte cauchemardesque

1 carton rouge, 0 point : un second acte cauchemardesque
Par Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 20/10/2019 à 11:27Mis à jour Le 20/10/2019 à 11:41

COUPE DU MONDE 2019 - Vaincus in extremis par le pays de Galles, ce dimanche, en quart de finale (20-19), les Bleus ont payé cher le carton rouge de Sébastien Vahaamahina et leur soudain manque de réalisme. Le match en chiffres.

2 cartons

Les cartons auront eu une grande incidence sur le cours des événements. Le premier, de couleur jaune, a été logiquement attribué à Ross Moriarty (29e) pour un plaquage haut sur Gaël Fickou. S'en est suivi une période de forte domination tricolore avec, deux minutes plus tard, l'essai de Virimi Vakatawa. Mais au retour des vestiaires, sur un temps fort français, Sébastien Vahaamahina a commis l'irréparable avec un coup de coude dans un maul (49e), à quelques mètres de l'en-but adverse. Exclu, le deuxième ligne a laissé ses partenaires finir la partie à quatorze. Avec le dénouement que l'on connaît : les Bleus n'ont plus marqué dès lors et les Gallois ont fini par prendre le dessus, inévitablement.

0 point

Comme lors du précédent France-Galles, les Bleus ont rejoint les vestiaires avec une marge d'avance relativement confortable (10-19). Et comme lors du précédent, il ont failli en seconde période. Ils n'ont même pas été capables d'inscrire le moindre point lors des quarante dernières minutes. Les occasions n'ont pas manqué mais les mauvais choix se sont succédé au niveau des cinq mètres. Les deux drop-goals de Camille Lopez et Maxime Médard n'ont pas non plus permis de soulager les Tricolores. L'ouvreur clermontois aurait d'ailleurs pu en tenter un autre, en très bonne position, mais il s'est obstiné à jouer le coup à la main. Quand ça ne veut pas sourire, décidément...

1 conquête perdue

Impeccable en touche, serein en mêlée, le XV de France a perdu une seule munition sur ses ballons en conquête. Mais au plus mauvais moment. Le ballon perdu derrière la mêlée disputée sur ses cinq mètres, à six minutes du coup de sifflet final, a en effet amené l'essai de la victoire galloise. Sur la poussée, le XV du Poireau avait pris l'ascendant et Baptiste Serin s'est retrouvé "croqué" par Tomos Williams. L'arrachage du demi de mêlée était converti en essai, un temps de jeu plus tard, par Ross Moriarty. Cruel.

14 pertes de balle

Les Bleus ont davantage tenté offensivement (huit franchissements à cinq, quinze passes après contacts à trois...) mais, revers de la médaille, ils ont aussi perdu plus de munitions en cours de route : avec quatorze turnovers, les hommes de Jacques Brunel se sont montrés un tantinet trop maladroits pour pouvoir forcer la décision. En seconde période, notamment, ils ont gaspillé des munitions, par maladresses ou par la faute d'adversaires contrariants dans les rucks. Les Gallois ont connu onze pertes de balle mais ont fini par trouver de la justesse dans les derniers instants décisifs.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0