Rugbyrama

XV de France - Retraite - Clap de fin pour Frédéric Michalak et Pascal Papé

Clap de fin pour Michalak et Papé

Le 18/10/2015 à 01:14Mis à jour Le 18/10/2015 à 16:48

COUPE DU MONDE - Le demi d'ouverture Frédéric Michalak et le deuxième ligne Pascal Papé ont annoncé qu'ils mettaient fin à leur carrière internationale après l'humiliation face à la Nouvelle-Zélande (62-13), synonyme d'élimination du XV de France de la Coupe du monde.

Une page se tourne pour le XV de France. Le demi d'ouverture Frédéric Michalak (33 ans, 77 sélections) et le deuxième ligne et vice-capitaine Pascal Papé (35 ans, 65 sélections) ont tous les deux mis fin à leur carrière internationale après l'échec monumental du XV de France contre la Nouvelle-Zélande (62-13) et l'élimination du Mondial en quart de finale.

Frederic Michalak (XV de France) face au Canada - le 1er octobre 2015

Frederic Michalak (XV de France) face au Canada - le 1er octobre 2015Icon Sport

L'histoire de Michalak et du XV de France avait commencé en 2001, alors que le Toulousain avait tout juste 19 ans. Une histoire faite de hauts et de bas. Michalak a été adulé et propulsé au rang de super-star du rugby français lors de ses débuts en Coupe du monde en 2003, il a aussi connu le désamour du public, et des sélectionneurs. A 33 ans, il termine sa carrière en étant le meilleur buteur de l'histoire du XV de France et avec 436 points au compteur (386 points au pied et 10 essais). Capable du meilleur comme du pire, Michalak n'a pas été épargné par les blessures, notamment au genou, et termine sa carrière internationale touché au tendon des ischio-jambiers.

Papé, vice-capitaine bagarreur

Pour Pascal Papé, l'histoire a été moins longue et moins passionnelle. Sélectionné pour la première fois en 2004, Papé aura marqué le XV de France, à sa manière, bouillante, parfois trop. Mais malgré son penchant pour la castagne, il a été promu vice-capitaine de l'équipe de France par Saint-André. Auteur de 5 essais en 65 matches, son charisme manquera à l'équipe de France.

Papé - France - 17 novembre 2012

Papé - France - 17 novembre 2012Icon Sport

Mais le rugby continue pour ces deux-là, à Toulon pour Michalak et avec le Stade français pour Papé. Encore de beaux coups de pied et d'épiques bagarres en perspective!

Contenus sponsorisés
0
0