Rugbyrama

Pour leur rentrée dans le club des centenaires, Giteau et Moore rêvent d'une issue favorable

Pour leur rentrée dans le club des centenaires, Giteau et Moore rêvent d'une issue favorable

Le 17/10/2015 à 10:54Mis à jour Le 17/10/2015 à 12:46

COUPE DU MONDE - Stephen Moore et Matt Giteau vont entrer dans un cercle très fermé, celui des centenaires jusque maintenant réservé à six australiens seulement. De son côté, l'Ecosse performe dans l'exercice du plaquage. Tous les chiffres à avoir en tête avant Australie - Ecosse.

100. Moore et Giteau vont honorer leur 100e cape sous le maillot de l'Australie.

Le talonneur et capitaine Stephen Moore, ainsi que son coéquipier évoluant au centre Matt Giteau vont fêter à l'occasion de cette rencontre face à l'Ecosse leur 100 sélections pour les Wallabies. Si l'Australie se qualifie et que les deux joueurs disputent l'ensemble des matches, ils dépasseront la légende David Campese, et ils en égaliseront une autre, Stephen Larkham avec 102 feuilles de match. Pour battre le record de George Gregan (139), il faudra encore patienter un peu...

Le talonneur et capitaine de l'Australie Stephen Moore - Octobre 2015

Le talonneur et capitaine de l'Australie Stephen Moore - Octobre 2015Icon Sport

14. L'Ecosse n'a plus passé le stade des quarts de finale de coupe du Monde depuis 14 ans.

C'était en 1991, lors de la deuxième édition de la Coupe du monde. L'Ecosse se hissait aux portes des demis finales après avoir balayé les Samoa 28-6. Mais le cousin anglais a stoppé le rêve, avec une petite victoire 9-6. Depuis, les Ecossais ont systématiquement terminé leur parcours en quart de finale, excepté en 2011, où ils n'ont pas franchi la phase de poules.

La joie de Tommy Seymour après la victoire de l'Ecosse contre les Samoa. 10 octobre 2015

La joie de Tommy Seymour après la victoire de l'Ecosse contre les Samoa. 10 octobre 2015Icon Sport

2. Il manque deux essais aux Australiens pour atteindre la barre des 200 en Coupe du Monde.

L'Australie a la réputation d'une équipe joueuse, portée sur l'avant. Une réputation d'une équipe qui marque beaucoup d'essais. Et ce n'est pas usurpée. Avec deux essais supplémentaires, ce que peuvent logiquement ambitionner les Wallabies d'ici à la fin de la Coupe du monde, et pourquoi pas dès dimanche face aux Ecossais, ils atteindraient la barre des 200 inscrits en Coupe du monde. Seule la Nouvelle-Zélande en a inscrit plus dans la compétition (297, avant le quart Nouvelle-Zélande - France).

2. Ce sera seulement la deuxième rencontre entre ces équipes en Coupe du Monde.

Présentes lors de l'ensemble des 7 éditions précédentes, les deux équipes ne se sont pourtant rencontrées qu'à une seule reprise dans ce cadre. C'était en 2003 à l'occasion d'un quart de finale, et l'Australie s'était imposée (33-16). Matt Giteau était d’ailleurs entré en jeu lors de ce match en tant que demi d’ouverture. D'un point de vue plus général, les deux équipes ont croisé le fer à 19 reprises, pour 17 succès australien. Mais ces deux défaites ont eu lieu lors de leurs 3 dernières rencontres (en 2009 et 2012). Lors des deux victoires de l’Ecosse, aucune des deux équipes n’a pu atteindre les 10 points.

Michael Hooper (Australie) face à l'Angleterre

Michael Hooper (Australie) face à l'AngleterreIcon Sport

43. L’Ecosse a subi moins de turnovers que toute autre équipe lors de la phase de groupes.

Quand le ballon est en sa possession, l'Ecosse le garde comme son bien le plus précieux. Elle est l'équipe qui concède le moins de turnovers depuis le début du tournoi, avec seulement 43 ballons perdus. L'absence côté australien de Pocock pour ce match ne devrait pas inverser la tendance. Sauf si l'on considère le retour de Michael Hooper, et la tendance de l'Ecosse à plutôt laisser la possession de balle à l'adversaire.

100%. Richie Gray a réussi l'ensemble de ses plaquages tentés

L'Ecossais Richie Gray est une machine défensive. Depuis le début du Mondial, le deuxième ligne de Castres n'a manqué aucune de ses interventions sur l'adversaire. Avec 45 plaquages effectués pour autant de réussis, il est de tous les joueurs affichant ce pourcentage, celui qui a le plus plaqué. Dans l'ensemble, l'Ecosse a réussi plus de plaquages (592) que toute autre équipe de la phase de poules, avec le 3e meilleur pourcentage de plaquages réussis (90%).

Richie Gray (Ecosse) plaque Michael Leitch (Japon) - le23 septembre 2015

Richie Gray (Ecosse) plaque Michael Leitch (Japon) - le23 septembre 2015Icon Sport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0