Icon Sport

Nouvelle-Zélande - Australie - C’est une certitude: on ne pouvait pas espérer plus belle finale

C’est une certitude: on ne pouvait pas espérer plus belle finale

Le 31/10/2015 à 00:57Mis à jour Le 31/10/2015 à 13:30

COUPE DU MONDE - Nouvelle-Zélande - Australie sera donc le choc de la 8e finale de la Coupe du monde. Une affiche qui ne pouvait pas être plus belle tant les deux équipes ont survolé la compétition. C’est aussi la récompense du rugby offensif. Et ça fait du bien de voir ça...

La joie de la Nouvelle-Zélande après sa victoire face à l'Australie - le 18 octobre 2014

La joie de la Nouvelle-Zélande après sa victoire face à l'Australie - le 18 octobre 2014Icon Sport

Cette affiche, c’est aussi la victoire du rugby d’attaque. Ce style de jeu qui semblait perdu pour beaucoup et qui sort finalement grand vainqueur de cette édition 2015. La puissance prônée par bon nombre de sélectionneurs ne fait pas tout. L’intelligence situationnelle, la technique et la vitesse sont encore et toujours les bases de ce jeu. Regardez les chiffres : la Nouvelle-Zélande est l’équipe qui a inscrit le plus d’essais dans la compétition (6 en moyenne par match) devant... l’Australie (4,3). Comme quoi, "se faire des passes" et "marquer des essais" constitue une stratégie qui a encore sa place dans ce rugby dit "moderne".

Couronner comme il se doit un Mondial d’anthologie

Richie McCaw (Nouvelle-Zélande) et Adam Ashley-Cooper (Australie) en test match - le 18 octobre 2014

Richie McCaw (Nouvelle-Zélande) et Adam Ashley-Cooper (Australie) en test match - le 18 octobre 2014Icon Sport

Mais là, à Twickenham - le temple du rugby -, ce serait une promotion somptueuse pour notre sport d’avoir un ultime match de folie. Histoire de couronner avec succès ce Mondial 2015 d’anthologie. Rarement il nous a été permis d’assister à des rencontres aussi passionnantes, que ce soit en phase de poules avec Japon/Afrique du Sud et Angleterre/Australie ou bien en phase finale avec Australie/Ecosse et Afrique du Sud/Nouvelle-Zélande. Et un France/Nouvelle-Zélande qu’on n’est pas prêt non plus d’oublier.

Tout est réuni pour faire rentrer ce match dans l’Histoire

Et puis, tous les ingrédients semblent réunis pour faire rentrer ce match dans l’Histoire. Jugez plutôt: l’une des deux équipes deviendra pour la première fois triple championne du monde ; les All Blacks peuvent conserver leur titre, ce qui n’est encore jamais arrivé ; les Néo-Zélandais ont l’occasion de remporter enfin un Mondial hors de leur territoire. Des barrières jamais atteintes et qui n’attendent qu’une chose : exploser en plein vol.

La joie des Australiens - Argentine-Australie, 25 octobre 2015

La joie des Australiens - Argentine-Australie, 25 octobre 2015Icon Sport

Contenus sponsorisés