Icon Sport

Le bonus, la qualif', la première place et un Habana historique... les Springboks ont le sourire

Le bonus, la qualif', la première place et un Habana historique... les Springboks ont le sourire

Le 07/10/2015 à 19:40Mis à jour Le 07/10/2015 à 20:38

COUPE DU MONDE - Superbe prestation de l'Afrique du Sud ce mercredi face aux Etats-Unis. Les Springboks l'ont largement emporté (64-0) pour s'offrir le bonus offensif et la première place de la poule B. En prime de la qualification des siens pour les quarts de finale, Bryan Habana en a profité pour un inscrire un triplé, égalant le record de Jonah Lomu avec 15 essais en Coupe du monde.

Que la défaite inaugurale face au Japon semble loin... Tous les voyants sont désormais au vert pour l'Afrique du Sud, largement au-dessus des Etats-Unis ce mercredi (64-0). Un succès bonifié (dix essais) qui permet aux joueurs d'Heyneke Meyer de décrocher leur ticket pour les quarts de finale en s'emparant définitivement de la première place de la poule B. Avec un triplé, Bryan Habana a lui égalé Jonah Lomu pour rentrer dans la légénde du rugby.

Mathématiquement, c'est fait. L'Afrique du Sud est désormais sûre et certaine de terminer à la première place de la poule B, malgré sa défaite contre le Japon lors de la première journée. Grâce à un nouveau succès bonifié ce mercredi, les "Boks" possèdent en effet 16 points et ne pourront plus être rattrapés par l'Ecosse. Encore moins par les Nippons. Auteurs d'un véritable récital offensif, les coéquipiers de Fourie Du Preez sont donc officiellement en quart de finale. Leur futur adversaire? Le malheureux perdant du choc entre l'Australie et le pays de Galles pour un quart de finale au sommet, à n'en pas douter!

Damien De Allende (Afrique du Sud) face aux Etats-Unis - 7 octobre 2015

Damien De Allende (Afrique du Sud) face aux Etats-Unis - 7 octobre 2015Icon Sport

Habana dans la légénde

Jamais inquiétés par les Américains, les Sud-Africains ont déroulé, s'appuyant une nouvelle fois sur leur incroyable puissance. Les Springboks, auteurs du plus gros carton de ce Mondial, s'offraient dès la 47e minute le bonus, synonyme de mission accomplie. Des dix essais inscrits par les hommes de Meyer, il y a eu ceux de De Allende (7e), B. Du Plessis (47e), le doublé de Louw (53e, 69e), celui de Kriel (73e), de Mvovo (84e) ou encore un essai de pénalité (27e). On retiendra surtout bien évidemment le triplé de Bryan Habana (42e, 59e, 61e).

Trois nouveaux essais en Coupe du monde qui font rentrer le Toulonnais dans la légende du rugby. Avec ses 13e, 14e et 15e réalisations, Habana a d'abord rejoint puis dépassé le Néo-Zélandais Doug Howlett (13 essais), avant d'égaler Jonah Lomu (15). Outre le 17e match de Coupe du monde de Schalk Burger, record national de John Smith égalé, ou le premier "fanny" de la compétition, une page d'histoire s'est donc écrite ce mercredi...

Contenus sponsorisés
0
0