Icon Sport

Lamaison: "Tant mieux si c’est Michalak mais il faut absolument que quelqu’un pulvérise ce record"

Lamaison: "Tant mieux si c’est Michalak mais il faut absolument que quelqu’un pulvérise ce record"

Le 26/08/2015 à 18:07Mis à jour Le 26/08/2015 à 18:12

COUPE DU MONDE - Le week-end dernier face aux Anglais, Frédéric Michalak a battu le nombre de points marqués par un joueur de l’équipe de France en matchs internationaux. Le précédent record était détenu par Christophe Lamaison depuis quatorze ans. C’était donc l’occasion de demander son avis sur l’équipe de France à l’ancien ouvreur tricolore à un mois de la Coupe du monde.

Frédéric Michalak a battu ce week-end votre record de points marqués en équipe de France. Une réaction?

Christophe LAMAISON: Tant mieux si c’est lui mais il faut absolument que quelqu’un pulvérise ce record car 380 points, ce n’est pas énorme quand on compare avec les autres ouvreurs des autres nations qui sont à 1500, 1300 ou 1000 points. Dans les autres nations, c’est très souvent le dix qui bute, en France c’est parfois le dix et surtout souvent le neuf. Ensuite, il faut faire confiance sur la longueur à un joueur. C’est l’éternel débat en France.

" On sera beaucoup plus exigeant maintenant que le groupe est fait"

Que pensez-vous de la liste des 31 joueurs retenus par Philippe Saint André pour la Coupe du monde?

C.L: Maintenant le choix est fait. Si l'on retient ce sujet, on empêche tout le monde d’avancer. Ce n’est pas le but. C’est sans doute un crève-cœur de renvoyer à la maison ces cinq joueurs, mais l’épisode est terminé. Maintenant, il faut se focaliser sur la Coupe du monde car aujourd’hui, on ne peut pas dire que l’équipe de France est bien lancée pour cette compétition. Il y a encore beaucoup de doutes, d’incertitudes par rapport au jeu. C’est le supporter qui parle et on a hâte désormais qu’ils nous fassent plaisir, qu’ils se fassent plaisir sur le terrain. Visiblement, s’ils montrent le même état d’esprit qu’ils ont eu sur le dernier match contre les Anglais, ça peut le faire. Ils nous tarde que la compétition démarre.

Christophe Lamaison. France-Ecosse. Fevrier 2001

Christophe Lamaison. France-Ecosse. Fevrier 2001Icon Sport

Ne pas retenir Trinh Duc?

C.L: Le choix est fait. On ne sait pas quelles sont les motivations du choix de Philippe Saint André. Débattre là-dessus n’est pas bon. On ne maîtrise pas tout de ce qui se passe en interne. Soit on fait comme les soixante millions de supporters et on critique le choix, soit on avance. La compétition est lancée. Ce sera sans Trinh Duc.

" Philippe Saint-André sera jugé sur son bilan sportif et comptable"

Qu’avez-vous retenu des deux matchs face aux Anglais?

C.L: Le contexte est particulier car ce sont des matchs de préparation. Tu es là pour gagner ta place, sachant que le deal était que cinq joueurs devaient quitter le groupe après ces deux matchs. C’est compliqué de faire plaisir aux entraîneurs, sur un match, avec quelques incertitudes sur le jeu. Ça veut dire qu’il n’y a pas que cela qui entre en compte dans le choix. La vie de groupe doit être prise en compte. Côté Anglais, ils devaient mettre une deuxième équipe plus performante et finalement c’est elle qui perd. Il y a pas mal d’interrogations là aussi. C’était deux matchs amicaux. On sera beaucoup plus exigeant maintenant que le groupe est fait, notamment contre l’Ecosse. On espère qu’il y aura le même enthousiasme, la même fraîcheur que l’on a pu voir lors du dernier match.

On a beaucoup parlé de physique et peu de jeu jusqu’ici...

C.L: C’est ce qu’a souhaité Philippe Saint André depuis le début de son mandat. Il voulait avoir les joueurs avec lui pendant un temps assez important. C’est vrai que pour entrer dans une compétition comme la Coupe du monde, il faut se préparer physiquement. L’échéance est compliquée physiquement. Maintenant, Philippe Saint André a eu ce qu’il voulait et il doit se défendre sur le côté sportif et purement sportif. Il nous promettait de belles choses avec ces conditions-là, il les a eues, maintenant il sera jugé sur son bilan sportif et comptable.

Contenus sponsorisés