AFP

France-Nouvelle-Zélande - Saint-André relance Parra, Le Roux et Dumoulin pour le défi all black

Saint-André relance Parra, Le Roux et Dumoulin pour le défi All Black

Le 15/10/2015 à 12:16Mis à jour Le 15/10/2015 à 13:32

COUPE DU MONDE - Déçu par le comportement de certains face à l'Irlande, Philippe Saint-André a effectué trois changements pour le choc face aux All Blacks en quart de finale de la Coupe du monde. Exit Chouly, Tillous-Borde et Bastareaud ; place à Le Roux, Parra et Dumoulin.

Ce n'est pas totalement une révolution. Mais avec trois changements effectués, Philippe Saint-André a revu ses plans avant d'affronter les All Blacks en quart de finale de la Coupe du monde samedi (21h). Décevants face à l'Irlande, Chouly, Tillous-Borde et Bastareaud payent la note. PSA a décidé de faire confiance à Le Roux, Parra et Dumoulin pour relever la tête et apporter un vent nouveau au sein d'une équipe en véritable manque de confiance.

La présence de Parra (27 ans ; 65 sélections) d'entrée est très forte de sens: le Clermontois aura pour mission de galvaniser un pack qui a cruellement manqué de caractère face à l'Irlande. Un rôle que n'a pas su remplir un Tillous-Borde qui jouissait d'une très grosse confiance de la part du staff tricolore mais qui n'a finalement jamais convaincu depuis le début du Mondial. Le Toulonnais est même invité à suivre la rencontre depuis les tribunes (Kockott sera sur le banc pour disposer d'un buteur en fin de match). Parra sera aligné aux côtés de Michalak: à eux de prendre les clés du camion et créer de l'incertitude face à des All Blacks impressionnants depuis quatre ans et leur titre de champion du monde (3 défaites en 51 rencontres).

Chouly et Bastareaud sur le banc

Considéré comme indispensable du fait de son statut de "capitaine de touche", Damien Chouly est relégué sur le banc des remplaçants. Un affront pour le Clermontois mais une conséquence à ses performances en dents de scie. Bernard Le Roux, adulé par Saint-André qui aimerait "en avoir quatorze comme lui", retrouve une place de titulaire en troisième ligne pour "gagner des duels et avancer sur les impacts" aux côtés des indéboulonnables Dusautoir et Picamoles. Enfin, PSA tente le pari Dumoulin (26 ans ; 7 sélections) au centre en lieu et place d’un Bastareaud hors-sujet dimanche dernier. Sur le banc, l'expérience est privilégiée avec les retours de Szarzewski et Nyanga. Cela ressemble fortement à une sorte de baroud d’honneur pour le sélectionneur tricolore qui aimerait enfin signer un résultat probant à la tête du XV de France.

Le XV de départ: Spedding ; Nakaitaci, Dumoulin, Fofana, Dulin ; (o) Michalak, (m) Parra ; Le Roux, Picamoles, Dusautoir (cap) ; Maestri, Papé ; Slimani, Guirado, Ben Arous.

Remplaçants: Szarzewski, Debaty, Mas, Chouly, Nyanga, Kockott, Tales, Bastareaud.

Contenus sponsorisés