Icon Sport

France-Irlande - O'Driscoll: "Si Michalak est dans un bon jour, l'Irlande peut avoir des problèmes"

O'Driscoll: "Si Michalak est dans un bon jour, l'Irlande peut avoir des problèmes"

Le 11/10/2015 à 10:34Mis à jour Le 11/10/2015 à 12:59

COUPE DU MONDE - Jeune retraité, Brian O'Driscoll suit la Coupe du monde pour le diffuseur officiel anglais ITV. L'ancien trois-quarts centre légendaire du XV du Trèfle décrypte la finale de la poule D entre l'Irlande et la France et nous livre ses clés du match.

L'Irlande est-elle favorite selon vous face au XV de France?

Brian O'DRISCOLL: Je ne sais pas si on peut dire cela. Si on en juge le dernier match face à l'Italie, on a vu clairement que l'Irlande n'était pas au mieux. Je pense que ce sera un grand match comme souvent entre les deux équipes. Celle qui sera le plus en forme sur ce match et arrivera à afficher le meilleur jeu méritera de terminer en tête de cette poule.

Pensez-vous que l'Irlande ait montré tout ce dont elle était capable depuis le début de la Coupe du monde?

B.O'D: Je pense qu'elle en a beaucoup gardé en rayon. Elle a sûrement brouillé les cartes en prévision du match contre la France. Mais elle devra vraiment se dévoiler et tout donner cette fois car les Bleus ont réalisé un bon début de Coupe du monde tandis que celui de l'Irlande a été assez pauvre. Nous devons changer cela et faire en sorte de sortir ce que nous pouvons proposer de meilleur dans cette Coupe du monde.

Brian O'Driscoll avec Joe Schmidt - septembre 2015

Brian O'Driscoll avec Joe Schmidt - septembre 2015Icon Sport

Ce sera avec une paire de centres différente par la force des choses…

B.O'D: Malheureusement pour nous, Jared Payne s'est fracturé le pied et ne rejouera pas pour l'Irlande d'ici la fin de la compétition. C'est Keith Earls qui aura le numéro 13 dans le dos. Earls et Henshaw n'ont clairement pas un grand vécu en commun, ce qui est un peu dérangeant, d'autant plus qu'en face Mathieu Bastareaud et Wesley Fofana se connaissent très bien. Les blessures font partie intégrante de cette Coupe du monde et il faut faire avec.

Comment définiriez-vous la patte de Joe Schmidt sur le XV du Trèfle?

B.O'D: Il a apporté une grande organisation à cette équipe. Chaque joueur sait parfaitement ce qu'il doit faire à chaque match, dans chaque compartiment du jeu. Cette attention sur les petits détails est ce qui le différencie d'un autre entraîneur. Il est exceptionnel pour l'Irlande et j'espère qu'il va nous amener à un niveau de la compétition que nous n'avons jamais réussi à atteindre auparavant.

" La France peut être aussi bien magnifique que décevante"

Que pensez-vous de ce XV de France?

B.O'D: Je crois que cela ne change pas des autres années finalement. Vous ne savez jamais ce qui vous attend avec cette équipe. Elle peut être aussi bien magnifique que décevante. Il faudra surtout concentrer tout particulièrement notre attention sur Frédéric Michalak. Si on arrive à le mettre sous pression et faire en sorte que ce soit un jour sans pour lui, on aura fait un grand pas vers la victoire. S'il est dans un bon jour, l'Irlande peut avoir des problèmes car il peut être une menace à lui tout seul.

Le vainqueur évitera la Nouvelle-Zélande…

B.O'D: Que ce soit la Nouvelle-Zélande ou l'Argentine, ce sera un quart de finale compliqué. Les All-Blacks ne sont pas encore à leur maximum. Ils n'ont pas joué très bien contre le Tonga mais ont tout de même inscrit 47 points... Ce sera très dur quoiqu'il en soit en quart mais je crois que l'Irlande veut vraiment battre la France, terminer première de sa poule, et utiliser ce moment fort pour la suite de la compétition.

Propos recueillis par notre envoyé spécial à Londres, Anthony Tallieu

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés