Icon Sport

Coupe du monde - Thierry Dusautoir: "Ne pas laisser l'un d'entre nous dans le fossé..."

Dusautoir: "Ne pas laisser l'un d'entre nous dans le fossé..."
Par AFP

Le 19/07/2015 à 17:35Mis à jour Le 20/07/2015 à 10:09

COUPE DU MONDE - Le capitaine du XV de France Thierry Dusautoir a évoqué dimanche l'intensité de la préparation physique pour la Coupe du monde, décrivant un groupe "sur la corde raide" mais qui se "forge aussi des souvenirs" grâce à cette "aventure".

Après une journée de repos où les Bleus ont pu se vider la tête, le capitaine du XV de France, Thierry Dusautoir, n'a pas manqué de mettre en avant la très grosse intensité de la préparation physique et l'énergie déployée par l'ensemble des 36 joueurs retenus par Philippe Saint-André. "Ce qui nous est demandé, c'est de repousser nos limites et de nous donner au maximum. A ce niveau-là, on est sur la corde raide", a souligné le troisième ligne international (33 ans, 75 sélections).

"Mais ce n'est rien d'exceptionnel pour un événement de cette ampleur-là", a-t-il aussi nuancé, ajoutant avoir discuté de la dureté de ces semaines avec les éléments les plus inexpérimentés. "Ce que je leur ai dit, c'est que ces moments difficiles, qui sont intenses aussi, font partie de l'aventure. La Coupe du monde, ce n'est pas seulement à partir du premier match en septembre en Angleterre (le 19 contre l'Italie, ndlr). C'est aussi ces moments-là, durant lesquels on forme une équipe, qui forgent aussi les souvenirs de l'athlète".

Thierry Dusautoir prend la pose devant le magnifique cadre de Tignes - juillet 2015

Thierry Dusautoir prend la pose devant le magnifique cadre de Tignes - juillet 2015Icon Sport

" On essaye d'avoir une bonne ambiance pour que la difficulté physique passe à l'as"

La capitaine des Bleus a également insisté sur l'importance de la "cohésion" d'un groupe comprenant 36 joueurs, alors qu'existe forcément une certaine concurrence. "Il y a un effort qui est fait sur l'investissement de chacun dans l'organisation de la vie de groupe. On essaye d'investir un maximum de joueurs", a précisé Dusautoir, disant faire régulière des "points" avec le manager Philippe Saint-André pour parler de "l'évolution des entraînements, de l'équipe, de l'organisation".

"Il y a de la décontraction, on essaye d'avoir une bonne ambiance pour que la difficulté physique passe à l'as", a encore assuré le Toulousain". Il faut que la force du groupe permette de toujours d'avancer et de ne pas laisser l'un d'entre nous dans le fossé. Quand c'est dur physiquement, que l'on est loin des familles, on a tendance à piquer du nez. Mais avec cette ambiance, c'est plus simple". Ce dimanche, le XV de France a repris ses travaux physiques, avant d'attaquer une semaine qui s'annonce riche, avec notamment deux jours "secrets" d'activités en plein air.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés