Icon Sport

Coupe du monde - Ecosse - Samoa, ce match qui mettra fin ou pas aux espoirs japonais

Ecosse - Samoa, ce match qui mettra fin ou pas aux espoirs japonais

Le 09/10/2015 à 17:47

COUPE DU MONDE - Pas encore qualifiés, les Ecossais affrontent les Samoa ce samedi (15h30) pour la dernière rencontre des deux équipes en phase de poule. Un match qui a tout l'air du piège par excellence. le XV du Chardon doit absolument ramener une victoire, pour écarter définitivement la menace japonaise.

Pourquoi vous devez regarder ce match

Parce que le suspens n'est réellement maintenu que dans ce groupe, où l'inconnue demeure quant au nom du deuxième qualifié. En cas de victoire, les Ecossais empocheraient la qualification. La défaite n'est pas rédhibitoire (presque) et le Japon reste à l'affut. Dès les tirages au sort, cette poule B semblait la plus ouverte de ce Mondial. Et dès les premières rencontres, cette impression s'est confirmée avec notamment la victoire historique du Japon face à l'Afrique du Sud. Et à la suite de cette rencontre, l'Ecosse aurait même pu rêver de la première place du groupe, après avoir corrigé ces mêmes Japonais. Le revers face aux Springboks a calmé les ardeurs du groupe de Vern Cotter. Ses protégés doivent maintenant ferrailler face aux décevants mais toujours imprévisibles Samoans. Les coéquipiers du surpuissant ailier Tuilagi (qui sera suspendu pour ce match) n'ont remporté que leur rencontre face aux Etats-Unis. Regoûter à la victoire pour leur DER dans ce Mondial rendrait le tableau un peu moins noir pour les Samoas. Les Japonais, qui jouent dimanche, seront sans nul doute les premiers supporters des Iliens.

Tim Nanai Williams (Samoa) face à Schalk Burger (Afrique du Sud) - le 26 septembre 2015

Tim Nanai Williams (Samoa) face à Schalk Burger (Afrique du Sud) - le 26 septembre 2015AFP

Le joueur: Tim Nanai Williams

Il fait partie de ces joueurs racés, élégants. Ceux dont on attend toujours un exploit, un coup de génie, ou a minima une lueur. L'arrière d'origine néo-zélandaise n'a pas déçu lors de ce Mondial, mais il n'a pas éclaboussé de sa classe la compétition, pas comme on l'attendait tout du moins. Alesana Tuilagi suspendu, Nanai Williams se voit confier les responsabilités de la création offensive.

La stat: 100%

Le sens du devoir, Richie Gray connait. Joueur de l'ombre par excellence, le deuxième ligne de Castres a plaqué à 37 reprises depuis le début du Mondial. Une statistique qui, sans être exceptionnelle, reste remarquable, surtout quand elle est associée à son temps de jeu: 30 minutes face au Japon, 80 contre les Etats-Unis et 68 pour l'Afrique du Sud. Non ce qui est remarquable, c'est son pourcentage: Richie Gray a réussi l'intégralité de ses plaquages. Muraille.

Richie Gray (Ecosse) plaque Michael Leitch (Japon) - le23 septembre 2015

Richie Gray (Ecosse) plaque Michael Leitch (Japon) - le23 septembre 2015Icon Sport

Les infos du match:

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés