Eurosport

Coupe du monde - Cette troisième place, les Springboks en avaient bien plus envie (24-13)

Cette troisième place, les Springboks en avaient bien plus envie

Le 30/10/2015 à 22:57Mis à jour Le 31/10/2015 à 00:16

COUPE DU MONDE - Ce vendredi, les Sud-Africains ont remporté le match pour la troisième place de la Coupe du monde face aux Argentins au Stade olympique de Londres (24-13).

Au bout de l'ennui, ce sont les Sud-Africains qui ont décroché la troisième place de cette Coupe du monde en s'imposant face aux Argentins au Stade olympique de Londres (24-13). De match, il n'y en a finalement pas vraiment eu tant les Springboks ont semblé supérieurs à des Pumas émoussés et privés de plusieurs joueurs majeurs. C'était beaucoup trop pour eux. Resté muet pour le troisième match de rang, Bryan Habana, lui, n'a pas réussi à battre le record d'essais de Jonah Lomu.

Jesse Kriel (Afrique du Sud) face à l'Argentine - 30 octobre 2015

Jesse Kriel (Afrique du Sud) face à l'Argentine - 30 octobre 2015AFP

Des spectateurs qui quittent les tribunes à cinq minutes du terme, voilà qui résume malheureusement assez bien le contenu de cette rencontre bien terne. Si enthousiastes durant toute la compétition, les Pumas avaient perdu toute leur magie pour leur ultime sortie devant les yeux du monde entier. Sans leur capitaine Creevy et deux de leurs pépites Hernandez et Imhoff, ils ont semblé tout simplement inoffensifs face à des Sud-Africains maîtres de leur sujet. Il faut bien dire que le carton jaune rapide reçu par Cubelli (5e) et l'essai de JP Pietersen dans la foulée (6e) ne les ont pas aidés. Dès lors, le match a clairement basculé en faveur des hommes de Meyer.

Habana n'a pas battu Lomu

Pourtant, la possession (65%) et l'occupation (63%) ont été largement à l'avantage des Argentins. Mais leurs trop nombreuses fautes de mains, leur manque de créativité voire d'envie leur ont été préjudiciables. Restait alors pour sauver l'intérêt de ce match la quête d'Habana pour aller chercher le record du nombre d'essais inscrits en Coupe du monde, co-détenu avec Jonah Lomu (15). Mais là aussi, la promesse n'a pas été tenue. Pour la troisième fois de rang, l'ailier de Toulon est resté muet sur son aile. Et comme face aux Néo-Zélandais en demie, sa prestation a été assez brouillonne. Malgré tout, il a failli surprendre Amorosino à la 10e minute mais l'arrière des Pumas a aplati quelques millièmes avant lui.

Habana et Amorosino à la lutte pour aplatir dans l'en-but lors d'Afrique du Sud - Argentine - 30 octobre 2015

Habana et Amorosino à la lutte pour aplatir dans l'en-but lors d'Afrique du Sud - Argentine - 30 octobre 2015Icon Sport

Si ce résultat restera plutôt anecdotique, on se souviendra par contre des adieux à la scène internationale de trois monstres de ce sport : Victor Matfield et Schalk Burger pour l'Afrique du Sud, Juan Martin Fernandez Lobbe pour l'Argentine. Pour Bryan Habana, la sortie n'est pas encore officielle mais il a sûrement disputé son dernier match de Coupe du monde. Troisièmes mondiaux avant le début de la compétition, les Springboks sont à leur place. Huitièmes pour leur part, les Argentins n'ont pas à rougir de leur parcours.

Contenus sponsorisés
0
0