Icon Sport

Australie-Fidji (28-13) - L'Australie réussit son entrée mais prend du retard sur ses concurrents

L'Australie réussit son entrée mais prend du retard sur ses concurrents directs

Le 23/09/2015 à 19:31Mis à jour Le 23/09/2015 à 20:43

COUPE DU MONDE - L'Australie a remporté son premier match du Mondial 2015 face aux Fidji (28-13) mais a laissé en route le bonus offensif. Un point qui pourrait s'avérer préjudiciable au sein de la poule de la mort.

L’Australie a débuté le Mondial par un succès face aux Fidji (28-13). Une entrée en matière positive mais qui laisse un petit goût amer aux Wallabies puisqu’ils ont raté le point de bonus offensif. Alors que Kepu avait marqué le troisième essai des siens dès la 45e minute, les hommes de Michael Cheika ont quelque peu baissé de pied face à des Iliens qui n’ont jamais fermé le jeu. Sur le plan comptable, c’est une mauvaise opération pour les Australiens, notamment vis-à-vis de l’Angleterre qui avait glané un succès à cinq points face aux Fidjiens.

L’Australie ne pointe qu’au troisième rang de la poule A puisque les Gallois affichent eux aussi 5 points au compteur après leur succès aisé face à l’Uruguay (54-9). Les coéquipiers de Pocock, auteur d’un doublé ce mercredi, ont donc pris un léger retard sur leurs deux concurrents directs afin d’empocher l’un des deux sésames qualificatifs pour les quarts de finale. Les Fidjiens ne se posent pas les mêmes questions : malgré deux copies intéressantes, ils n’ont pas obtenu le moindre point et sont quasiment éliminés.

L'Australie fait le break juste avant la pause

Il faut dire aussi que le calendrier n’a vraiment pas aidé les joueurs du Pacifique: en cinq jours, ils ont dû se coltiner l’Angleterre et l’Australie, soit deux membres du Top 5 au classement. Excusez du peu. Pendant 25 minutes, ils ont résisté aux assauts australiens. Avant de craquer. Un coup de mou fatal et qui a permis à des Australiens appliqués de s’envoler irrémédiablement au score peu avant la pause (deux ballons portés conclus par Pocock 26 et 31e).

Après la réalisation de Kepu (43e), le bonus offensif semblait promis aux Australiens. Il n’en fut finalement rien. Privés de munitions et brouillons sur ses phases d’attaque, ils ont terminé la rencontre cantonnés en défense en raison du sursaut d’orgueil des Fidjiens. Malgré une énorme débauche d’énergie, ils n’ont trouvé qu’une seule fois la faille par Volavola (60e). De manière méritée. Nul doute que cette équipe va donner du fil à retordre à nos amis gallois...

Contenus sponsorisés