Icon Sport

Argentine-Namibie (64-19): Les "coiffeurs" argentins se sont régalés

Les "coiffeurs" argentins se sont régalés

Le 11/10/2015 à 14:57Mis à jour Le 11/10/2015 à 15:22

COUPE DU MONDE - Déjà qualifiée pour les quarts de finale, l'Argentine a déroulé face à la Namibie (64-19) malgré une large revue d'effectif. Les habituels remplaçants se sont amusés. Idéal avant d'aborder les quarts de finale.

C'est ce que l'on appelle un plan sans accroc. Dans une rencontre sans véritable enjeu si ce n'était de bien préparer le futur quart de finale qui l'opposera à la France ou l'Irlande, l'Argentine a totalement maîtrisé son sujet face à la Namibie (64-19). Mieux, Daniel Hourcade a pu donner du temps de jeu à de nombreux éléments, histoire de remobiliser tout le monde. Avec aucun blessé à déplorer, neuf essais inscrits et une prestation séduisante, les Pumas ont parfaitement préparé la suite...

Malgré un large turnover, c'est une partition sans fausse note qu'ont récitée les Pumas ce dimanche contre la Namibie, clairement épuisée après une phase de poule éprouvante et orpheline de ses deux meilleurs joueurs, Burger et Bothma. Outre le plaquage cathédrale de Bosh qui aurait pu être plus lourdement sanctionné (le centre argentin a écopé d'un carton jaune), les Argentins sont restés maîtres de leur sujet.

Matias Moroni (Argentine) face à la Namibie - 11 octobre 2015

Matias Moroni (Argentine) face à la Namibie - 11 octobre 2015AFP

Les Pumas, sérieux candidats

Auteurs de quelques séquences sublimes, les joueurs de Daniel Hourcade se sont baladés, envoyant successivement Hernandez, Moroni, Agulla, Isa, Paz, Alemanno, Senatore, Montoya et Cubelli derrière la ligne d'essai africaine! Neuf essais marqués par neuf joueurs différents, comme pour démontrer la profondeur de l'effectif argentin. Un banc de touche fourni est la preuve d'une équipe en très bonne santé. Malgré quelques relâchements et trois essais namibiens (Tromp,Greyling et Jantjies), les "coiffeurs" ont bien fait le boulot.

Au vu du niveau de jeu affiché par l'Argentine depuis le début de la compétition et notamment la première rencontre très accrochée face aux All Blacks, on peut légitimement penser que l'équipe sud-américaine a un véritable rôle à jouer dans les phases finales à venir. Elle est en tout cas prête pour la suite...

Contenus sponsorisés
0
0