Icon Sport

Argentine - Daniel Hourcade: "A la mi-temps, j'ai dit à mes joueurs de continuer à oser"

Hourcade: "A la mi-temps, j'ai dit à mes joueurs de continuer à oser"
Par AFP

Le 25/10/2015 à 22:25

COUPE DU MONDE - Le sélectionneur de l'Argentine Daniel Hourcade a exprimé sa grande tristesse après la défaite en demi-finale dimanche contre l'Australie, mais aussi sa fierté d'avoir vu "un dévouement total" de ses joueurs, assurant enfin être sûr de poursuivre sur "la bonne route".

Avez-vous des regrets sur le jeu pratiqué, très offensif?

Daniel HOURCADE: Je suis très satisfait et très fier de ce qu'a fait cette équipe. Après, il faut féliciter les Australiens qui forment une grande équipe. Mais si je pouvais le refaire je rejouerais exactement comme ça, car c'est à ce rugby que l'on croit. Cette équipe tente toujours. Parfois ça marche, parfois non. Mais je pense qu'on suit la bonne route, la bonne idée. C'était un leçon aujourd'hui, c'est sûr et on va analyser le match. Le jeu est celui que l'on voulait pratiquer et l'on va continuer car on n'a aucun doute sur le fait que c'est le bon.

Nicolas Sanchez - Argentine-Australie, 25 octobre 2015

Nicolas Sanchez - Argentine-Australie, 25 octobre 2015Icon Sport

Vous aviez ciblé les rucks comme clé du match. Quelle analyse faites-vous a posteriori?

D. H.: Ils ont dominé dans le jeu au sol en première période mais en seconde période on a corrigé quelques détails et on a pris le jeu à notre compte. Mais on n'a pas réussi à concrétiser cela. Je crois que si on avait marqué à certains moments, la partie aurait pu basculer. A chaque fois que l'on est parvenu à marquer, le message était le même, à savoir de continuer à faire ce pour quoi on s'était entraîné, d'avoir encore et toujours confiance en nos système. J'ai dit à mes joueurs à la mi-temps de continuer à oser. Je pense que l'histoire aurait pu être différente. Tout le mérite en revient à l'Australie au final. Mais si on regarde de près les statistiques, ils ont moins récupéré de ballons dans les rucks que dans les matches précédents. On s'était bien entraîné dans ce secteur.

" On va essayer de monter sur le podium"

On vous a vu pleurer dans les tribunes à la fin du match...

D. H.: Je suis triste pour mes joueurs, pour l'équipe. C'est une grande douleur car ils ont donné leur vie sur le terrain. Je ne sais pas s'il y a eu des larmes dans le vestiaire, mais j'étais fier et je les ai félicités. Ils ont tout donné, ils sont vidés. J'ai vu un dévouement total de l'équipe, ils n'ont pas abandonné de la première à la dernière minute. Ce qu'ils peuvent retenir de cela, c'est que le plus important est de tout donner dans tout ce qu'ils entreprennent.

Santiago Cordero (Argentine) face à l'Australie - 25 octobre 2015

Santiago Cordero (Argentine) face à l'Australie - 25 octobre 2015AFP

Pensez-vous au match pour la 3e place vendredi face à l'Afrique du Sud?

D. H.: Premièrement, on va analyser ce match, revoir ce qui n'a pas marché. La récupération sera la clé. On va attendre et voir l'évolution de l'état de santé des joueurs qui sont sortis touchés. On va travailler de la même manière que d'habitude et préparer ce match comme le plus important. On veut terminer en proposant du beau jeu. La troisième place a beaucoup de signification pour nous et on va essayer de monter sur le podium évidemment. J'espère que nous pourrons battre cette équipe d'Afrique du Sud qui est si difficile à jouer.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés