AFP

Angleterre-France (19-14) - Bulletin de notes : Debaty encore surprenant, Guitoune en perdition

Bulletin de notes : Debaty encore surprenant, Guitoune en perdition
Par Rugbyrama

Le 16/08/2015 à 14:33Mis à jour Le 16/08/2015 à 17:38

PREPARATION COUPE DU MONDE - Face à l'Angleterre, Vincent Debaty et Louis Picamoles ont clairement été les Tricolores les plus en vue. En revanche, la majorité des trois-quarts ont eu du mal, à l'image de Sofiane Guitoune. Nos notes.

Scott Spedding: 4,5

  • On a aimé: Son envie, comme toujours. Ses percussions sont généralement assez efficaces.
  • On n'a pas aimé: L'arrière tricolore a trop tendance à chercher le défi plutôt que l'évitement lors de ses relances. Il n'a pas toujours fait les meilleurs choix.
  • En bref: Généreux mais pas décisif.
Scott Spedding (XV de France) charge Billy Twelvetrees (Angleterre) - 15 août 2015

Scott Spedding (XV de France) charge Billy Twelvetrees (Angleterre) - 15 août 2015Icon Sport

Sofiane Guitoune: 3

  • On a aimé: Honnêtement, sur ce match, rien.
  • On n'a pas aimé: Coupable défensivement sur l'essai de Jonny May, le Girondin n'a absolument rien apporté offensivement. Si ce n'est un bon nombre d'approximations et de maladresses. Un horrible 2/6 au plaquage.
  • En bref: Un match à vite oublier pour Guitoune.

Rémi Lamerat: 4

  • On a aimé: On a senti son envie de tenter des choses. C'est déjà ça.
  • On n'a pas aimé: Son manque d'influence en attaque et surtout ses trois plaquages manqués alors que le Castrais est un défenseur réputé.
  • En bref: Loin d'être suffisant à ce niveau-là.

Alexandre Dumoulin: 4

  • On a aimé: Sa solidité défensive avec un joli 8/8 au plaquage.
  • On n'a pas aimé: Pas assez impliqué dans le jeu d'attaque du XV de France, le Racingman a semblé totalement absent.
  • En bref: Il n'a pas convaincu alors qu'un place au de titulaire au centre aux côtés de Wesley Fofana est peut-être à prendre.

Brice Dulin: 4

  • On a aimé: Coupable en début de match, il a essayé de se rattraper en se proposant un peu partout. Était tout près d'ouvrir la marque dès la 2e minute.
  • On n'a pas aimé: Il se fait mystifier par Anthony Watson, à qui il laisse le boulevard sur le premier essai anglais. Pas à son aise dans les lancements français et plutôt maladroit à l'image de ses partenaires derrière.
  • En bref: L'aligner à l'aile n'était vraiment pas lui faire un cadeau.

François Trinh-Duc: 4,5

  • On a aimé: Son entame de match tranchante, dans ses initiatives au pied comme à la main.
  • On n'a pas aimé: A petit à petit disparu de la circulation.
  • En bref: Pour son retour en Bleu, "FTD" n'a finalement pas assez pesé.

Morgan Parra: 4,5

  • On a aimé: Son efficacité face aux perches et sa roublardise amenant le carton jaune de Sam Burgess.
  • On n'a pas aimé: Comme son compère de la charnière, Parra est bien entré dans son match, avant de sombrer en deuxième mi-temps.
  • En bref: Un peu trop neutre au final.
Morgan Parra (XV de France) face à l'Angleterre - 15 août 2015

Morgan Parra (XV de France) face à l'Angleterre - 15 août 2015AFP

Louis Picamoles: 6

  • On a aimé: Outre sa faculté à régulièrement avancer sur les impacts, sa justesse technique en première mi-temps a sauté aux yeux. Une nouvelle corde à son arc.
  • On n’a pas aimé: Son geste d’humeur sur le centre anglais Henry Slade.
  • En bref: Le numéro huit des Bleus, c’est lui.

Fulgence Ouedraogo: 5

  • On a aimé: Son abattage défensif avec un joli 12/12 au plaquage. Et puis, il n’avait plus marqué avec les Bleus depuis 2009.
  • On n’a pas aimé: Sa discrétion dans le jeu offensif. Il était pourtant attendu à ce niveau.
  • En bref: Une copie correcte mais il n’a pas forcément marqué beaucoup de points en vue de la liste des 31.
Fulgence Ouedraogo (XV de France) face à l'Angleterre - 15 août 2015

Fulgence Ouedraogo (XV de France) face à l'Angleterre - 15 août 2015Icon Sport

Yannick Nyanga: 5

On a aimé: Son gaz habituel symbolisé par cette relance depuis les 22m tricolores avant de parfaitement décaler sur l’extérieur.

On n’a pas aimé: Le voir sortir aussi tôt (56e) alors qu’il avait de l’énergie à revendre.

En bref: Beaucoup d’envie. Tout en restant sobre. Un homme de caractère qui serait bien utile dans l’optique du Mondial.

Yoann Maestri: 5,5

  • On a aimé: Il est toujours au four et au moulin. Dans les rucks, il en impose. Principal pourvoyeur des Bleus en touche (4).
  • On n’a pas aimé: Sa petite baisse physique en seconde période.
  • En bref: L’un des tauliers du pack tricolore. Il a encore prouvé qu’il était indispensable au XV de France.

Alexandre Flanquart: 4,5

  • On a aimé: Son sens du sacrifice en défense.
  • On n’a pas aimé: Son manque de puissance physique trop criant face aux meilleurs nations mondiales.
  • En bref: Il n’a pas forcément gagné le ticket de titulaire aux côtés de Maestri.

Nicolas Mas: 5

  • On a aimé: Sa science et sa puissance en mêlée fermée. Un roc.
  • On n’a pas aimé: A part la mêlée, le Montpelliérain s’est montré plutôt discret, surtout dans la participation du jeu.
  • En bref: Du Mas dans le texte.

Dimitri Szarzewski: 5

  • On a aimé: Son envie d’être à la pointe du combat, tant en attaque (6 courses) qu’en défense (8/8). Intéressant en mêlée fermée.
  • On n’a pas aimé: Ses deux lancers perdus en touche ternissent sa copie.
  • En bref: Des hauts, des bas. Guilhem Guirado semble toujours devant lui dans la hiérarchie au talonnage.
Dimitri Szarzewski (XV de France) face à Sam Burgess (Angleterre) - le 15 août 2015

Dimitri Szarzewski (XV de France) face à Sam Burgess (Angleterre) - le 15 août 2015Icon Sport

Vincent Debaty: 6

On a aimé: Ses charges de mammouth en ont fait l’un des meilleurs atouts français en attaque (2 franchissements, 2 défenseurs battus, 2 offloads). Tout en conservant une bonne tenue en mêlée.

On n’a pas aimé: RAS

En bref: Jouer les Anglais lui réussit bien. Il sera sans doute titulaire à gauche de la première ligne durant le Mondial.

Les remplaçants:

Guilhem Guirado a apporté énormément de pep’s dans le jeu courant. Mais du déchet en touche (2 pertes) et a été en difficulté en mêlée. Uini Atonio s’est aussi mis au diapason et a raté de peu un essai. Rory Kockott a montré à la mêlée qu’il faudra compter sur lui pour la liste des 31. Xavier Chiocci et Loann Goujon ont été un peu plus dans le dur.

Uini Atonio (XV de France) face à l'Angleterre - 15 août 2015

Uini Atonio (XV de France) face à l'Angleterre - 15 août 2015Icon Sport

Clément Mazella et Ivan Petros

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0