Icon Sport

Angleterre-Australie (13-33) - Toby Flood: "Je suis surtout très triste pour les joueurs…"

Flood: "Je suis surtout très triste pour les joueurs…"

Le 05/10/2015 à 16:20Mis à jour Le 05/10/2015 à 16:23

COUPE DU MONDE - L’ouvreur (ou centre) international anglais du Stade toulousain, Toby Flood (60 sélections), est revenu sur l’élimination de l’Angleterre de Sa Coupe du monde. "Tout le monde espérait la voir en finale" regrette-t-il notamment.

Tout d’abord Toby, n’est-ce pas trop dur d’être international anglais dans le vestiaire d’une équipe française ?

Toby FLOOD: Ce n’est pas compliqué: je n’ai parlé à personne (il rigole franchement). Non, franchement, le plus dur c’est que j’ai des amis dans cette équipe et je suis surtout très triste pour les joueurs. Pour eux, je sais à quel point cela doit être dur…

Comment avez-vous vécu cette rencontre face à l’Australie ?

T.F: Les rucks et la conquête ont été les clés de ce match. Hooper et Pocock ont fait la différence. J’ai été très surpris par notre mêlée aussi qui était très forte et qui a beaucoup souffert face aux Wallabies. Normalement on se repose sur notre mêlée même quand on joue moins bien mais là on n’avait rien. Les Australiens ont vraiment fait un grand match et il n’y a rien à dire sur leur victoire.

Toby Flood - Angleterre - 10 mars 2013

Toby Flood - Angleterre - 10 mars 2013Icon Sport

Cette élimination précoce est-elle une surprise pour vous ?

T.F: Bien sûr. Je crois que le doute s’est vraiment installé dans les têtes après la défaite face aux Gallois. Quand c’est le cas vous ne jouez plus de la même façon et tout devient compliqué. J’ai pourtant eu des joueurs de l’équipe au téléphone entre ces deux matches et tous m’ont dit qu’ils avaient fait une bonne semaine d’entraînement mais malheureusement cela n’a pas souri.

" C’est un rêve qui s’achève brutalement"

C’est une énorme désillusion…

T.F: C’est un rêve qui s’achève brutalement. Toute l’Angleterre rêvait d’une belle fête chez elle et tout le monde espérait la voir en finale mais voilà…

Vous qui connaissez bien la presse anglaise, les jours qui viennent qui risquent d’être difficiles pour le squad anglais…

T.F: Avant la Coupe du monde et même avant ce match face à l’Australie, tout le pays était derrière l’équipe. C’est sûr que depuis samedi soir c’est un peu moins le cas (il sourit). C’est un peu mérité puisque l’Angleterre est la première équipe organisatrice à ne pas se qualifier pour les quarts de finale mais les joueurs sont aussi tristes, voire plus, que ceux qui les critiquent. Il ne faut pas oublier que cette poule était vraiment très compliquée…

Chris Robshaw (Angleterre) - 3 octobre 2015

Chris Robshaw (Angleterre) - 3 octobre 2015AFP

Plus généralement, quelle équipe vous a le plus impressionnée depuis le début de la compétition ?

T.F: L’Australie, d’abord, les Gallois ensuite. Les autres ont été moyens. L’Irlande et les All Blacks ont été moins impressionnants que d’habitude, je trouve. Le passé dit que les équipes du Sud ont plus de chances de l’emporter que celles du Nord mais j’espère que cette année cela va changer.

Surtout que vous êtes devenu supporter des Bleus depuis l’élimination de l’Angleterre, non ?

T.F: En fait, vous voyez, j’ai aussi des racines allemandes... (il éclate de rire)

Contenus sponsorisés
0
0