Icon Sport

XV de France - Pascal Papé en est persuadé, les Bleus peuvent "frapper un grand coup" au Mondial

Papé en est persuadé, les Bleus peuvent "frapper un grand coup" au Mondial

Le 05/07/2015 à 12:28Mis à jour Le 05/07/2015 à 12:32

Sollicité par nos confrères de RMC, Pascal Papé a confié toute sa détermination à l'heure de rejoindre le stage du XV de France qui débute lundi à Marcoussis. Le deuxième ligne parisien pense les Bleus capables de réaliser une grande compétition.

"Je ressens beaucoup de motivation, de détermination et d’envie. On sait que ça va être difficile, avec un premier mois très contraignant. Mais c’est la base pour être compétitif et aller le plus loin possible. C’est beaucoup d’excitation aussi, j’ai envie d’en découdre". A 75 jours du Mondial, Pascal Papé est prêt. Récent champion de France avec le Stade français, le deuxième ligne tricolore n'a plus qu'une idée en tête: débuter enfin cette Coupe du monde.

"J’espère que ça va aller vite", insiste-t-il lors d'un entretien accordé à nos confrères de RMC. "Ça fait quatre ans qu’on travaille pour cet objectif. On a connu des hauts et des bas, mais ce qui compte, c’est cette Coupe du monde. On a envie de faire une grande Coupe du monde et que les Français soient fiers de nous!"

A Marcoussis puis à Tignes

Mais avant d'en découdre avec le rédoutable pack italien le samedi 19 septembre, les Bleus vont devoir bien sûr passer par la case stage, dès ce lundi 6 juillet au CNR de Marcoussis puis à Tignes pendant dix jours à partir du mercredi 15 juillet. Un stage annoncé comme le plus "rude" jamais vécu par une équipe de France. Pas de quoi effrayer le Parisien, qui connaît la musique: "Si vous commencez à avoir peur d’une préparation, ce n’est même pas la peine d’aller en compétition. C’est un passage obligé. On va se tirer, s’aider les uns et les autres dans des moments aussi bien de souffrance que de joie. C’est comme ça qu’on va se forger un état d’esprit qui sera exceptionnel". Même s'il admet que "ce ne sera pas rose tous les jours, mais c’est la vie d’un sportif de haut niveau".

" Je suis persuadé qu’on va faire de grandes choses"

Interrogé sur les résultats médiocres du XV de France depuis quatre ans et la finale de la dernière Coupe du monde perdue face aux All Blacks d'un petit point, Papé ne semble pas plus inquiet que ça. "On répondra présent au bon moment", affirme le joueur de 34 ans aux 59 sélections.On ne peut pas cacher que nos résultats ne sont pas très bons depuis plusieurs années, mais il y a du talent et un véritable état d’esprit au sein de cette équipe. On va s’appuyer sur ça. Je suis persuadé qu’on va faire de grandes choses.

Pascal Papé. France-Australie. 15 novembre 2014

Pascal Papé. France-Australie. 15 novembre 2014Icon Sport

Les Bleus auront trois rencontres amicales pour se jauger, deux fois face aux Anglais (15 et 22 juillet) et contre l'Ecosse (5 septembre). Les hommes de Philippe Saint-André auront certainement un statut d'outsiders capables de faire un coup, mais ne font clairement pas partie des favoris désignés pour remporter le titre mondial en Angleterre le soir du samedi 31 octobre. Ce qui n'est pas pour déplaire à Pascal Papé, qui conclut: "On va avancer masqués, c’est peut-être la meilleure chose qui puisse nous arriver pour frapper un grand coup pendant la compétition".

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0