Rugbyrama

Coupe du monde - XV de France: Et si les Bleus partaient avec seulement deux talonneurs ?

Et si les Bleus partaient avec seulement deux talonneurs ?

Le 08/07/2015 à 16:29Mis à jour Le 09/07/2015 à 11:58

Mardi, lors du premier point presse avec les joueurs du XV de France, Benjamin Kayser a indiqué que Philippe Saint-André et son staff n'avaient pas assuré que le groupe tricolore disputerait la Coupe du monde 2015 avec trois talonneurs...

"On ne nous a pas dit que notre place dans le groupe des 31 était assurée", a confié le talonneur de l'ASM Clermont-Auvergne mardi au point presse des Bleus. Avec la présence de Guilhem Guirado, Benjamin Kayser et Dimitri Szarzewski dans la liste des 36 de Saint-André, tout semblait pourtant indiquer que la situation était beaucoup plus claire à ce poste qu'à d'autres, comme la charnière par exemple. Partir avec trois talonneurs au Mondial est une habitude et permet de pallier à tout risque de blessure chez les numéros deux. Mais alors pour quelle raison le staff aurait-il semé le doute dans les têtes tricolores en confortant pas ses trois joueurs?

Benjamin Kayser (XV de France) - mars 2015

Benjamin Kayser (XV de France) - mars 2015Icon Sport

Une manoeuvre destinée à optimiser la concurrence ?

"J’ai déjà vu des groupes d’équipe de France avec deux talonneurs pour une Coupe du monde mais je n’en sais absolument rien. C’est une possibilité mais on n’a eu aucune garantie donc tant que le groupe des 31 n’est pas annoncé… Honnêtement je ne suis pas sûr qu’il y ait un seul poste où tout le monde soit complètement établi, à part le capitaine mais ça c’est normal". PSA cherche-t-il à préserver la concurrence entre Dimitri Szarzewski, Guilhem Guirado et Benjamin Kayser ou prendra-t-il le risque de traverser la Manche avec seulement deux talons? Réponse fin août.

Contenus sponsorisés