Icon Sport

Coupe du monde 2015 - Saint-André n'a pas "sanctionné" Lopez, pourtant cela y ressemble bien...

Saint-André n'a pas "sanctionné" Lopez, pourtant cela y ressemble bien...

Le 20/05/2015 à 09:13

Depuis novembre 2014, Camille Lopez était l’ouvreur n° 1 des Bleus. Mais le ressort s’est cassé avec le staff des Bleus, qui ne l’a pas retenu pour le Mondial. Sanction ? Ou simple coïncidence ?

Un terrible coup de bambou derrière la tête. Voici ce qu’a reçu Camille Lopez (25 ans) mardi peu avant midi, lorsqu’il a compris qu’il n’était pas dans la liste des 36 pour préparer le Mondial. Car avouons-le: son absence du groupe constitue la plus grosse surprise. Supérieure même à celles de Maxime Médard ou Maxime Mermoz. Depuis les tests de novembre, il était devenu l’ouvreur numéro 1 des Bleus. Sur les huit derniers matchs, le Clermontois avait été titulaire à sept reprises. On pensait que Saint-André avait (enfin) définitivement installé un joueur au poste de numéro 10 (seize charnières essayées durant son mandat). C’était finalement une erreur.

Camille Lopez s'était blessé à un genou face à l'Italie durant le Tournoi

Camille Lopez s'était blessé à un genou face à l'Italie durant le TournoiIcon Sport

Saint-André: "Michalak donne plus d'assurance au niveau du but que Lopez"

"J’ai donné ma confiance à Camille. Aujourd’hui ce qui est grave, c’est qu’un quart de finale de Coupe d’Europe a plus d’importance qu’un France-Angleterre", avait déploré, furieux, Saint-André. "On verra bien si Camille sera sur le terrain contre Northampton", avait même lancé l’homme fort du XV de France, en guise d’avertissement envers Lopez. Face à Northampton, Camille Lopez n’était finalement pas sur le terrain, toujours occupé à se soigner. Mais ça, Philippe Saint-André n’y a, semble-t-il, pas prêté attention. Il est resté sur son idée première et l’absence de Lopez pour le Crunch. "Même blessé, on se force et on joue contre l’Angleterre", avait-il murmuré.

Le cas Lopez est sensible. Cela s’est nettement senti lors de l’annonce de Saint-André mardi matin. "Je préfèrerais qu'on parle de ceux qui sont là", a répondu PSA quand il fut interrogé sur le Clermontois. Avant de répondre brièvement: "Camille reste dans une liste de 50 joueurs (groupe élargi communiqué au World Rugby)". Puis, finalement, de ne pas l’épargner. "Il a été blessé et un peu en difficulté sur le terrain, Il a besoin de retrouver toute sa sérénité sur le terrain, sur sa condition physique et dans son but. On a préféré prendre Frédéric Michalak qui donne plus d'assurance au niveau du but que lui". Une déclaration en forme d'upercut.

Camille Lopez lors d'un entraînement des Bleus - 11 mars 2015

Camille Lopez lors d'un entraînement des Bleus - 11 mars 2015Icon Sport

De n°1 à n°5 dans la hiérarchie des ouvreurs ?

Mais pour PSA, l’absence de Lopez n'est que purement sportive. Et n’a rien à voir avec l’imbroglio du mois de mars dernier. "Il n'y a aucun lien. Si vraiment on avait des problèmes avec l'ASM, on n'aurait pas pris sept joueurs dans le groupe". Ok, cette explication peut se tenir. Mais quand on regarde les trois numéro 10 présents dans la liste, on peut toutefois se poser des questions.

S’il reste un joueur capable de coups de génie incroyables, Frédéric Michalak a connu une saison tronquée par les blessures et n’est jamais titulaire avec le RCT lors des matchs à enjeu. Rémi Tales, lui, n’a pas eu une saison facile avec Castres, son club, avec lequel il a lutté pour le maintien. Et puis, il semble un ton en-dessous que Lopez sur le plan offensif (et il ne bute pas forcément !). Pour finir, quid de la présence comme 37e joueur de Jules Plisson ? Le Parisien, blessé, effectuera une partie de la préparation avec les Bleus. Si cela ne représente pas un réel désaveu envers Lopez - qui serait donc devenu au mieux le 5e choix à l’ouverture -, on n’y comprend plus rien...

Camille Lopez (XV de France) a été élu homme du match de France-Ecosse

Camille Lopez (XV de France) a été élu homme du match de France-EcosseIcon Sport

Contenus sponsorisés
0
0