Icon Sport

North ne perd pas le Nord

Galles : North ne perd pas le Nord
Par Rugbyrama

Le 03/10/2011 à 18:45Mis à jour Le 05/10/2011 à 16:39

A l’heure d’affronter l’Irlande en quart de finale de Coupe du monde, le pays de Galles voit émerger une jeune pépite en la personne de George North. Plus jeune marqueur dans l’histoire du Mondial, il est en passe de prendre la place de l’icône de tout un peuple: l’ailier Shane Williams.

Des mensurations impressionnantes: 1,92m pour 110kg. Pourtant, George North n’a que 19 ans. Pendant que d’autres terminent leur croissance, lui, jeune ailier de Llanelli, connait une explosion ultra rapide au plus haut niveau sans que pour autant sa sélection pour le Mondial en Nouvelle-Zélande ne constitue une surprise. Surtout, il est en train de devenir le nouveau chouchou du rugby gallois qui n’en pinçait que pour le lutin Shane Williams, recordman d’essai sous le maillot (55 en 83 sélections). Et les records, North les fait tomber également du fait d’un talent précoce.

Avec seulement six matchs au compteur en équipe sénior avec les Scarlets, il est appelé en équipe nationale par Warren Gatland. A 18 ans et 214 jours, il devient le plus jeune joueur à porter le maillot du XV du Poireau. Mieux, pour ses débuts face à l’Afrique du Sud, il marque un essai, devenant le plus jeune marqueur pour le pays de Galles et battant la performance de Tom Pearson qui datait de…1891. Et durant ce Mondial, en franchissant l’en-but namibien le 26 septembre dernier, George North est entré dans les annales en étant le plus jeune joueur à marquer un essai en Coupe du monde à 19 ans et 166 jours, détrônant l'Australien Joe Roff qui détenait ce record depuis 1995 (19 ans et 254 jours). Tout simplement hallucinant. "Ah bon ? Je suis un peu choqué, a déclaré le joueur quand il a appris la nouvelle. C'est génial, c'est un grand honneur".

Shane Williams sacrifié ?

Depuis le début du Mondial, North impressionne grâce à sa puissance, sa vitesse et son incroyable culot. Il a participé aux quatre matchs de poule pour trois essais marqués. Staff et joueurs gallois ne tarissent pas d’éloges sur son cas. "George, ce sont des trajectoires, un engagement physique, une vitesse. Il peut battre n'importe quel joueur et vous en avez eu un petit aperçu", souriait l'entraîneur adjoint Rob Howley après le match. "Il est en train de dominer le tournoi", estime le demi de mêlée Mike Phillips.

A tel point que le gamin (12 sélections, 9 essais) a gagné sa place de titulaire, reléguant sur le banc des remplaçants un certain Shane Williams (34 ans). Rien de plus que l’idole du peuple gallois. Et la référence aux yeux de George North. "C'est marrant. Aujourd'hui, je joue avec lui, je m'entraîne avec lui, remarque-t-il. Son jeu n'a rien à voir avec le mien. Je ne peux rien lui donner mais lui a beaucoup à m'apprendre". La passation de pouvoir entre les deux joueurs risque bien d’opérer au cours de cette compétition si Warren Gatland décide de garder sur l’aile droit Leigh Halfphenny. Une chose est sûre: l’Irlande devra garder samedi un œil attentif sur ses ailes.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés