Icon Sport

Les Bleus se sentent volés

Les Bleus se sentent volés
Par Rugbyrama

Le 23/10/2011 à 16:11Mis à jour Le 23/10/2011 à 16:34

A l'issue de la finale perdue par les Bleus (7-8), la question de l'arbitrage est au centre des discussions. Pour les supporters français, M. Joubert aurait dû donner une pénalité au XV de France pendant sa période de domination en deuxième mi-temps. Qu'en pensent les Bleus ? Beaucoup de choses...

En conférence de presse, Marc Lièvremont et Thierry Dusautoir n'ont pas voulu polémiquer. "J'ai rencontré Craig Joubert il y a deux jours et je lui ai dit que je pensais qu'il était le meilleur arbitre monde, que la pression sur ses épaules devait être extrêmement forte. Mais je lui ai aussi dit que chaque homme peut se tromper et je me suis engagé à ne pas critiquer son arbitrage, quoi qu'il arrive", a assuré le sélectionneur quelques minutes après le coup de sifflet final.

Ses joueurs, eux, ne s'étaient engagés à rien. Et ils ne se sont pas gênés pour dire ce qu'ils pensaient à la sortie des vestiaires: "On n'a pas eu cette pénalité qu'on attendait. L'arbitre n'a pas voulu nous la donner, alors qu'il y a quand même deux ou trois rucks où il aurait pu siffler", déplorait Dimitri Yachvili. Maxime Mermoz allait plus loin : "Je me suis pris un coup de poing de Weepu en plein dans l’oreille. Je n’entendais plus rien, et maintenant je n’entends toujours pas bien. Et l'arbitre n’a pas sifflé..." Comme le résumait Pascal Papé, les Bleus ont vraiment eu l'impression d'un arbitrage "à deux vitesses" à l'Eden Park ce dimanche.

Szarzewski: " M. Joubert n'a pas été courageux"

L'un d'eux était particulièrement indigné. Il s'agit de Dimitri Szarzewski. En colère, le talonneur du Stade français a osé dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas : "Kaino a fait un tas de fautes, McCaw faisait ce qu'il voulait et ils n'ont pas été pénalisés. A moins que la faute soit vraiment grossière, ils n'ont pas été sanctionnés. M. Joubert n'a pas été courageux. Il s'agissait d'une finale de Coupe du monde. J'aurais voulu que les choses soient équitables. Et ça n'a pas été le cas."

Pour le joueur tricolore, la pression populaire qui entourait cette rencontre a coûté la victoire aux Français: "Ça m'énerve parce que tout le monde voulait que la Nouvelle-Zélande gagne alors les gens vont trouver ça normal. Toute la planète rugby était contre nous et il était logique que l'on perde. De grands joueurs pour qui j'ai beaucoup de respect comme Pienaar, Tindall ou Cueto, nous ont critiqués ouvertement. La Nouvelle-Zélande est la meilleure équipe du monde depuis huit ans et c'est bien qu'elle soit championne du monde mais ce soir, elle ne méritait pas de gagner."

Toutefois, ce ne sont pas toujours les plus méritants qui l'emportent. Les Bleus en savent quelque chose... "Même si on le sentiment de s'être fait voler, ça fait partie du jeu", concluait, fataliste, Fabien Barcella. Face à la meilleure équipe de la planète, les joueurs du XV de France ont prouvé qu'ils méritaient leur place de finalistes de la Coupe du monde. Ça ne les consolera pas de la défaite mais ça la rendra, peut-être, un peu moins amère.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés