Icon Sport

Bagarre entre trois Wallabies

Bagarre entre trois Wallabies
Par Rugbyrama

Le 22/08/2011 à 17:15Mis à jour Le 22/08/2011 à 17:23

Une bagarre aurait opposé trois joueurs de l'équipe de rugby d'Australie sous l'emprise de l'alcool, en novembre dernier à Paris, selon une information de la télévision australienne lundi, qui a provoqué l'ouverture d'une enquête de la Fédération australienne. Une enquête a été ouverte.

Voilà qui devrait agiter le groupe des Wallabies à moins de trois semaines semaines de l'ouverture de la Coupe du monde. Selon la télévision australienne, l'ailier James O'Connor et le demi d'ouverture Quade Cooper se sont battus, en novembre dernier pendant la tournée wallaby dans l'hémisphère nord, avec leur coéquipier Kurtley Beale, tous trois étant sous l'emprise de l'alcool, quelques jours avant leur dernier test-match face à l'équipe de France, tard dans la nuit. Un match qu'ils avaient largement remporté (59-16) au stade de France.

Les trois joueurs figurent dans la liste des trente joueurs retenus jeudi par le sélectionneur Robbie Deans pour le Mondial en Nouvelle-Zélande (qui débute le 9 septembre). La Fédération australienne, à qui l'affaire avait été cachée selon plusieurs sources, a indiqué avoir lancé une enquête suite aux révélations des médias australiens. Selon un porte-parole, les personnes impliquées ont été interrogées et l'enquête se poursuit. "Nous avons pris connaissance par les médias des allégations concernant un incident l'an dernier à Paris. Nous enquêtons sur le sujet, et nous allons continuer à le faire", a déclaré ce porte-parole de la fédération. "Nous n'allons pas donner de noms. Il n'y a pas eu de plainte déposée, et nous n'avons pas déterminé si la police est ou non intervenue", a-t-il ajouté.

O'Connor pointé du doigt

Selon certains médias, le staff non plus n'avait pas été mis au courant de l'incident. Ils indiquent aussi que le capitaine Rocky Elsom aurait même convoqué une réunion secrète entre joueurs, après la bagarre, pour décider si des sanctions devaient être prononcées. Cette supposée altercation entre trois joueurs des lignes arrière habituellement inséparables n'avait donc pas empêché les Australiens de corriger les Bleus... Avant la rencontre, des images montreraient toutefois Kurtley Beale avec un bleu en-dessous de l'oeil gauche. Une blessure qui n'apparaissait pas une semaine plus tôt en Italie.

A noter que le joueur qui pourrait être le plus fragilisé par cette affaire est l'ailier et buteur James O'Connor. Déjà au centre d'une polémique la semaine dernière quand il ne s'était pas présenté à la présentation de son équipe et à la photo officielle – l'intéressé a évoqué une panne de réveil -, qui lui a valu un match de suspension infligé par la Fédération et une amende de 10 000 dollars australiens, O'Connor est ainsi pointé du doigt pour son comportement. Alors que les Wallabies ont l'occasion de rafler les Tri-Nations en battant la Nouvelle-Zélande samedi, ils se seraient bien passés des vagues à prévoir en raison du nouvel incident révélé ce lundi...

Contenus sponsorisés
0
0