Other Agency

Coupe du monde des clubs : L’EPCR répond à Laporte

Coupe du monde des clubs : L’EPCR répond à Laporte
Par Romain Lafon via Midi Olympique

Le 07/04/2020 à 09:42Mis à jour Le 07/04/2020 à 09:46

Dans les colonnes de Midi Olympique, le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte annonçait son souhait de créer une Coupe du monde des clubs. Celle-ci remplacerait les Coupes d’Europe actuelles. Ce que l’EPCR, l’organisme qui gèrent ces compétitions, n’a pas vu d’un très bon œil, et a tenu à réagir via un communiqué publié hier soir.

L’annonce de Bernard Laporte dans les colonnes de Midi Olympique de vouloir créer une Coupe du monde des clubs tous les ans, a été retentissante dans le monde du rugby. Les premières victimes de ce projet seraient les Coupes d’Europe qui disparaîtraient du calendrier. "La Coupe d’Europe serait amenée à disparaître, c’est certain, si l’on veut ne pas surcharger un peu plus le calendrier. Cette compétition européenne est magnifique, avec le RCT j’ai pu soulever par trois fois le trophée et je sais ce qu’elle peut représenter… Mais soyons francs : elle ne génère pas assez revenus. Si l’on veut développer cette Coupe du monde des clubs, il faut trouver des dates. Sans la Champions Cup, c’est neuf week-ends qui se libèrent." proposait le président de la Fédération française de rugby.

L’EPCR propose un autre format

Des déclarations auxquelles l’EPCR, l’organisme qui gèrent les Coupes d’Europe, a décidé de répondre via un communiqué hier soir dans la soirée. "L’EPCR a pris note aujourd’hui des articles de presse concernant une proposition de Coupe du monde des clubs annuelle. Des discussions ont déjà été entamées de manière officielle entre l’EPCR et ses actionnaires à propos d’un tournoi mondial de clubs qui pourrait compléter la Champions Cup et la Challenge Cup et qui pourrait avoir lieu une fois tous les quatre ans. Les formats possibles sont actuellement à l’étude, en tenant compte principalement de la santé des joueurs et en adoptant une démarche collaborative entre les parties prenantes."

Une chose est sûre, le projet de Bernard Laporte n’a laissé personne indifférent. Même si certains trouvent le timing de l’annonce un peu déplacé, à l’instar de l’EPCR. "L’EPCR estime qu’il n’est pas approprié de mettre en avant de telles discussions alors que la crise sanitaire liée au Covid-19 continue ; actuellement, sa priorité est d’essayer de reprogrammer les phases finales des tournois 2019-2020 dans le respect des directives des autorités locales et gouvernementales."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés