Icon Sport

5e journée H Cup, Edimbourg-Usap: Désormais, objectif Amlin Cup

Désormais, objectif Amlin Cup

Le 09/01/2014 à 18:21Mis à jour Le 09/01/2014 à 18:48

Remis à flot en Top 14 après le succès enregistré face à Bayonne, Perpignan aborde les deux derniers matchs de poule de la H Cup avec pour objectif la deuxième place du groupe 6.

Dans les travées d’Aimé-Giral, on ne parle plus de la H Cup mais de sa petite sœur, la Amlin Cup. En effet Perpignan paye aujourd’hui les deux dernières minutes du match perdu à domicile face au Munster. Une défaite qui oblige les Catalans à changer d’objectif et à viser une hypothétique deuxième place dans une poule 6 très homogène. Hypothétique car pour espérer être reversé en Amlin Cup, il faudra passer sur les corps des Ecossais d’Edimbourg: "C’est une équipe qui a l’habitude de jouer de gros matchs en Coupe d’Europe, le Munster a d’ailleurs perdu là-bas. On est avertis, on a vu au match aller ce qu’ils étaient capables de faire", prévient le troisième ligne Jean-Pierre Perez.

Pour son coéquipier en troisième ligne, Karl Château, l’Usap a tout intérêt à jouer le match à fond: "La saison dernière ça nous avait permis de vivre un quart de finale et une demi-finale à domicile. Et puis il y a beaucoup d’internationaux dans cette équipe, ça va permettre de s’évaluer". Ce match aura aussi un caractère particulier pour Tommy Allan, international écossais chez les moins de 20 ans qui n’a jamais joué sur ce stade. Peu utilisé depuis le début de la saison, le jeune ouvreur catalan croit savoir "que ça va aller très vite. Pour avoir une chance de s’imposer il faudra se montrer plus agressifs". 

Murrayfield pourrait sonner creux…   

Si le Munster avec 14 points semble quasiment intouchable, Gloucester, Edimbourg et Perpignan se tiennent en 2 points seulement ! On imagine donc bien que les Ecossais vont soigner la réception de l’Usap: "C’est une équipe qui joue sans pression, assure Marc Delpoux. Après avoir perdu à domicile contre Gloucester, ils ont réussi à s’imposer là-bas au match retour. Edimbourg envoie beaucoup de jeu et s’appuie sur une ligne de trois-quarts très physique".

Une chose est sûre en tous cas, l’Usap ne devrait pas ployer sous la pression du public… "On va jouer dans un stade mythique mais à huis-clos", regrette le manager catalan. En effet, les plus optimistes parlent de 6 000 spectateurs dans un stade qui lors des matchs du Tournoi peut en accueillir 70 000…  

Contenus sponsorisés
0
0