Icon Sport

Clermont s'embourbe

Clermont s'embourbe
Par Rugbyrama

Le 17/12/2011 à 16:18Mis à jour Le 18/12/2011 à 10:43

Clermont rate le coche et s'incline sur la pelouse de Leicester (23-19) ce samedi. Le gain du bonus défensif est un moindre mal mais il sera difficile de décrocher un quart de finale à domicile. L'ASM a craqué en deuxième mi-temps et a payé cash ses quelques erreurs. Les Tigers restent en vie.

Les Clermontois ne sont pas passés bien loin de l'exploit à Leicester (19-23). Le bonus défensif ramené en Auvergne est une bien maigre consolation compte tenu de l'énorme débauche d'énergie fournie pour tenter de faire plier un hôte, vexé par la correction reçue lors du match aller la semaine dernière (30-12). Après une première période de grande qualité et notamment en défense, les coéquipiers de Bonnaire ont ensuite craqué, ne pouvant résister aux assauts des Tigres, beaucoup plus entreprenants vent dans le dos.

Pourtant, le premier acte mettait en valeur les énormes qualités du groupe clermontois dans un contexte hostile, et illustrées par un axe défensif Fofana-King impérial au centre du terrain, Byrne venant de son côté éteindre tous les incendies sur les nombreux ballons hauts. Dans ce contexte, les hommes de Cotter se montraient très pragmatiques avec un jeu fait de chandelles et d'occupation du terrain, plutôt restrictif mais ô combien efficace. Ainsi, Skrela (2e) et Parra (15e) y allaient de leur drop pour mettre l'ASMCA sur les bons rails.

Contrés par une formation réaliste et opportuniste, les Anglais n'ont toutefois pas laissé le doute s'installer, Manu Tuilagi, certes bien aidé par une obstruction de Smith sur Parra, venant cueillir la défense clermontoise, sanctionnée pour son seul véritable moment d'egarement du premier acte (7-6, 16e). Malgré tout, les "Jaunards" asphyxiaient leurs hôtes qui ne pouvaient pas compter sur la précision de Flood au pied (4e, 36e) pour rester au contact. Ainsi, Parra (7-9, 20e) puis Sivivatu (7-16, 39e) venaient offrir aux leurs un matelas d'avance mérité, confortable mais insuffisant au repos.

Un bon point malgré tout

Car après la pause, la furia anglaise a duré une grande partie du deuxième acte. Les Tigres ont eu raison de "Jaunards" qui n'ont pas su maintenir leur niveau de jeu sur l'intégralité de la rencontre. Avec une conquête en touche quelque peu approximative, un combat en mêlée globalement dominé par le pack anglais, trop peu de ballons pour imposer leur loi et un arbitre ne les ayant pas aidés, les Auvergnats ont été réduits à défendre dans le bourbier anglais. Même bien en place, ils se sont épuisés à courir après le ballon, accusant le coup au fil des minutes. Et c'est donc fort logiquement que les coéquipiers de Murphy, bien meilleurs dans la conservation du ballon, ont pris le match à leur compte. Mis sur la voie par Flood (10-16, 44e) puis Salvi (17-16, 48e), Leicester ne cèdera dès lors plus un seul pouce de terrain, malgré une pénalité de Parra (17-19, 55e) vite annulée par Flood (20-19, 62e). Clermont ne voyait plus le jour et devait alors se résoudre à reconnaître la supériorité des Anglais bien supérieurs sur le second acte. Le geste de Parra, qui bottait en touche un ballon dans les arrêts de jeu illustrait bien que le point de bonus défensif glané n'était finalement pas une si mauvaise affaire que cela.

Car même si l'ASMCA se retrouve aujourd'hui en troisième position à trois longueurs de l'Ulster et une des Tigers, elle conserve toutes ses chances de qualification et ce petit point pourrait compter au moment du décompte final. Il faudra pour cela gagner les deux prochaines rencontres à Aironi et face à l'Ulster, en espérant dans un même temps que Leicester n'aille pas gagner en Irlande.

Contenus sponsorisés