Toulouse peut regretter

Toulouse, mi-figue, mi-raisin
Par Rugbyrama

Le 11/12/2009 à 16:25Mis à jour

Il y avait la place pour gagner mais le Stade toulousain s'est finalement incliné sur la pelouse de Cardiff dans un match sans essai (15-9), lors de la 3e journée de H Cup. Bonne nouvelle, les Rouge et Noir ont conservé le bonus défensif et restent en tête devant les Gallois avant de les accueillir.

Ils savaient que ce ne serait pas facile, ils savaient que le piège gallois leur tendait les bras...Et ils sont tombés dans le panneau ! Le Stade Toulousain s'est incliné sur le terrain des Cardiff Blues, 15-9, au terme d'une partie qui ne marquera pas les mémoires. Brouillons, approximatifs et maladroits, les Rouge et Noir, pourtant entreprenants par moment, se sont fait punir par la botte de Ben Blair, symbole du réalisme des Blues.

Maladresses et imprécisions

Dès les premières minutes du match, le public du Cardiff City Stadium comprenait qu'il n'assisterait pas à un sommet de jeu. Les deux équipes s'observaient, se rendaient le ballon au pied à grand coup de chandelles et de dégagements, se testaient en somme. A ce petit jeu, les Gallois se montraient les plus doués, profitant de la méforme de Maxime Médard, loin d'être impérial dans les airs. Plus agressifs en défense, plus prompts dans les duels, alors que le ballon était plus souvent dans les bras des Stadistes, les joueurs de Cardiff parvenaient à mettre l'adversaire à la faute. Ben Blair se chargeait de la sanction et passait deux pénalités. Alors que les initiatives de jeu étaient toulousaines, les Gallois rentraient aux vestiaires avec un score en leur faveur, 6-0, profitant des cafouillages et des approximations des Rouge et Noir sur les phases offensives.

Le bourreau Ben Blair

Au retour des vestiaires, les joueurs de Guy Novès semblaient plus volontaires et parvenaient enfin à mettre une esquisse de jeu en place. Mais les défenseurs gallois effectuaient des montées supersoniques, à la limite du hors-jeu parfois, et prenaient les Toulousains à la gorge. Des Toulousains qui restaient néanmoins dans le match grâce au pied de Fritz, Michalak, et à un drop de Skrela, entré à la place du jeune Bézy, peu à son avantage ce samedi.

A quelques minutes du coup de sifflet final, les Blues ne menaient plus que de trois points, 12-9. Tous les espoirs étaient permis et les Stadistes se lancaient à l'abordage. Mais encore une fois, victimes de leur maladresse et de leur empressement, ils rendaient trop vite le ballon à l'adversaire. Ben Blair, royal cet après-midi et suite à un ballon non libéré par Clerc, finissait par achever Toulouse sur une ultime pénalité. Score final 15-9, Guy Novès et ses troupes se consolaient avec le point de bonus défensif.

Contenus sponsorisés