Getty Images

Top 14 et Pro D2 : le Ministère des Sports refuse pour l'instant de donner l'accès aux tests

Top 14 et Pro D2 : le Ministère des Sports refuse pour l'instant de donner l'accès aux tests
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 08/05/2020 à 18:49Mis à jour Le 08/05/2020 à 19:10

CORONAVIRUS - TOP 14 / PRO D2 - La reprise du Top 14 et du Pro D2, toujours espérée début septembre, est en grande partie soumise à l'accès prochain aux tests Covid 19. Mais pour l'instant, le gouvernement refuse toujours de donner la priorité aux sportifs professionnels.

Mercredi soir, la Ministre des Sports Roxana Maracineanu a tenu une réunion auprès des dirigeants du sport professionnel en France. Pour le monde du rugby, l'enjeu du meeting était le suivant : les clubs de Top 14 et Pro D2 disposeront-ils prochainement des tests PCR et salivaires qui conditionnent en grande partie leur reprise ? Selon nos informations, la position du gouvernement reste à ce jour inflexible, à savoir que les sportifs professionnels ne seront en rien prioritaires et que l'utilisation des tests restent pour le moment réservée aux individus présentant des symptômes du Coronavirus. Du coup, la LNR a demandé aux présidents du rugby professionnel à ce que la reprise d'activité des joueurs au sein des clubs ne soit pas effective la semaine prochaine, comme cela aurait pu être le cas. Cela retardera-t-il la reprise des championnats de Top 14 et Pro D2, escomptée début septembre ? Si l'état français ne reçoit pas en masse des tests PCR et salivaires dans les semaines à venir, c'est en effet plus que possible.

La semaine dernière, la Ligue Nationale de Rugby avait soumis l'idée au Ministère des Sports de financer elle-même l'achat des tests (il faudrait visiblement compter sur une enveloppe de 20 000 euros par mois pour chacun des trente clubs professionnels), une requête jusqu'ici rejetée par le gouvernement. Alors, la position du gouvernement peut-elle évoluer dans les jours à venir et faciliter, par voie de fait, la reprise du rugby professionnel en France ? Pour tous les acteurs de l'économie du sport, c'est en tout cas plus que souhaitable. Ayant pris connaissance de la réunion au Ministère des Sports, la commission médicale de la LNR devrait maintenant ajuster le protocole de reprise qu'elle avait fournie aux clubs pros il y a quelques jours. Ceux-ci devraient donc recevoir ces nouvelles préconisations en début de semaine prochaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés