Icon Sport

Plusieurs Crusaders, dont Mo'unga, violent les règles de confinement néo-zélandaises

Plusieurs Crusaders, dont Mo'unga, violent les règles de confinement néo-zélandaises
Par Rugbyrama

Le 06/04/2020 à 19:31Mis à jour Le 06/04/2020 à 19:34

CORONAVIRUS - L'ouvreur All Black Richie Mo'unga (18 sélections) a été aperçu et filmé ce lundi en train de s'entraîner dans un parc avec plusieurs de ses coéquipiers des Crusaders. Une violation claire des règles de confinement imposées par le gouvernement néo-zélandais.

Alors qu'à l'heure actuelle on dénombre 911 cas confirmés de Covid-19 en Nouvelle-Zélande pour un mort, le pays est depuis le 1er avril soumis à des mesures de confinement semblables à celles en vigueur en France. Interdiction de sortir sauf pour aller faire des courses de première nécessité ou faire une balade quotidienne, mais aussi une distance de sécurité de deux mètres obligatoire entre les personnes qui se rencontrent (sauf celles vivant sous le même toit).

Un règlement qui s'applique aussi aux sportifs de haut niveau, mais que n'a pas respecté Richie Mo'unga. Alors que le Super Rugby est à l'arrêt et que la population est sommée de rester chez elle, l'ouvreur All Blacks a été aperçu et filmé en train de s'entraîner avec plusieurs de ses coéquipiers des Crusaders. Un témoin raconte que le groupe s'échangeait des passes et des coups de pied, sans respecter les distances de sécurité. "On souffre tous du confinement, a raconté ce même témoin au média néo-zélandais Newshub. On n'an a pas particulièrement envie, mais on sait que c'est la meilleure chose à faire. J'étais déçu avant même de savoir qui ils étaient".

La franchise des Crusaders a réagi à l'événement dans la foulée via un communiqué. "Nous sommes sûrs que cet entraînement n'était pas une séance organisée entre joueurs, mais un groupe de joueurs colocataires qui, s'entraînant "dans leur bulle", ont été rejoints par hasard par un second groupe. [...] Dans cette pandémie de Covid-19, notre communauté doit travailler ensemble et prendre soin les uns des autres, et nos joueurs doivent être exemplaires dans ce contexte. Nous avons réitéré nos consignes de sécurité au groupe concerné ainsi qu'à l'ensemble de l'effectif pour que cela n'arrive plus."

Les hommes mis en cause dans cette affaire seront-ils sanctionnés ? Deux joueurs fidjiens ont été arrêtés ce dimanche pour avoir enfreint les règles de confinement de leur pays puis signalés auprès de World Rugby. Y'aura-t-il une situation similaire pour Mo'unga et ses coéquipiers ? Rien n'est encore décidé.

Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés