Icon Sport

Reconfinement anglais : les Coupes d'Europe et le Tournoi (pour l'instant) pas menacés

Reconfinement anglais : les Coupes d'Europe et le Tournoi (pour l'instant) pas menacés
Par Jeremy Fadat via Midi Olympique

Le 05/01/2021 à 11:00Mis à jour Le 05/01/2021 à 15:30

CORONAVIRUS - Alors que le premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé le reconfinement total de l'Angleterre, en raison de la propagation alarmante du nouveau variant du coronavirus, les questions se posent évidemment sur l'avenir des Coupes d'Europe en cours et du prochain Tournoi des 6 Nations, qui doit se dérouler en février et mars.

Lundi matin, dans ses colonnes, Midi Olympique expliquait que, malgré les derniers rebonds de l'épidémie obligeant les gouvernements à prendre de nouvelles mesures restrictives au Royaume-Uni, le Board du Tournoi des 6 Nations tenait à ce que la compétition ait bien lieu. Notamment pour des raisons économiques inhérentes à ses droits télé. A la tête de la société commerciale du Tournoi, le Français Benjamin Morel indiquait : "Les enjeux financiers sont conséquents pour les fédérations qui puisent dans ces enveloppes pour soutenir le rugby amateur sur leur territoire." Et d'ajouter : "S'il y a une fermeture des frontières pour tout le monde, cela posera évidemment problème. Mais, pour l'instant, le monde du sport professionnel reste épargné par les restrictions de déplacement et donc, en l'état actuel des choses, le Tournoi des 6 Nations débutera bien début février."

Depuis, Boris Johnson a donné un nouveau tour de vis mais, selon nos informations, cela ne change rien à la position du Board du Tournoi, lequel compte prendre les mesures nécessaires et s'adapter pour voir l'édition 2021 se dérouler, comme cela a été le cas pour la dernière Coupe d'Automne des Nations.

Des dérogations de déplacement en septembre et octobre

Pour ce qui est des Coupes d'Europe - et outre les discussions qui ont été organisées ce lundi sur le protocole sanitaire qui, à l'initiative des médecins de clubs français, devrait évoluer et être renforcé -, les interrogations furent les mêmes depuis les annonces du premier ministre outre-Manche. Mais, rapidement, les gouvernements britanniques ont fait savoir que les compétitions professionnelles - et notamment la plus réputée d'entre elles, à savoir la Premier League de football - allaient se poursuivre.

Dès lors, les espoirs sont forts à l'EPCR, organisateur des Coupes d'Europe, où il n'est pas question d'évoquer un arrêt de la Champions Cup et de la Challenge Cup. Certes, le format exige des déplacements entre plusieurs pays mais, en septembre et octobre, les clubs de rugby avaient obtenu des dérogations pour finir l'édition 2019-2020. Rien n'indique pour l'heure que cela va changer en cas de durcissement des règles en ce qui concerne les voyages à l'étranger.

En clair, pour l'instant, les organisateurs des différentes compétitions se veulent confiants quant à leur tenue et seuls les gouvernements respectifs pourraient décider de les interrompre.

Contenus sponsorisés