Getty Images

Mo’unga s’explique après avoir violé les règles de confinement

Mo’unga s’explique après avoir violé les règles de confinement
Par Romain Lafon via Midi Olympique

Le 07/04/2020 à 11:38Mis à jour Le 07/04/2020 à 12:52

CORONAVIRUS - L’affaire des Crusaders qui violent le confinement, a rapidement pris de l’épaisseur en Nouvelle-Zélande. L’ouvreur all black Richie Mo’unga s’est de son côté expliqué sur son compte Instagram.

Les Crusaders dans l’œil du cyclone. Après avoir été surpris par des passants, en train d’échanger des passes dans le parc Malvern de Christchurch, les Crusaders ont créé la polémique au pays du long nuage blanc. La Premier ministre, Jacinda Ardern, a notamment réagi en affirmant que les stars du sport doivent être de meilleurs modèles pendant la pandémie de coronavirus. Un peu plus tôt, le directeur de la fédération néo-zélandaise de rugby Mark Robinson a qualifié la violation du confinement inacceptable. "Certains joueurs des Crusaders n'ont pas suivi les règles et c'est inacceptable. Les règles de confinement sont très simples - si vous vous entraînez, vous devez être seul ou avec ceux avec qui vous vivez. Nous avons rappelé à toutes les personnes impliquées dans le rugby qu'elles doivent respecter les directives du gouvernement néo-zélandais. Cette situation ne doit pas se reproduire."

La direction des Crusaders a « pris les mesures appropriées »

De son côté Richie Mo’unga a présenté ses excuses et s’est expliqué sur ses réseaux sociaux. "Ce n'était pas un entraînement organisé, il n'y avait pas eu de communication au préalable. Je suis tombé sur mes coéquipiers qui étaient en train de s’entraîner par hasard. Ce parc est le plus proche de chez moi comme pour eux et nous avons les mêmes horaires d’entraînement. Le ballon est arrivé et instinctivement, je l’ai ramassé pour leur renvoyer. C’est la seule interaction que j’ai eue avec eux, hormis le fait de leur avoir parlé de loin." L’ouvreur des Crusaders et des All Blacks a conclu par ces mots : "Cela n'excuse pas le fait que je puisse être un meilleur modèle ... et j'en suis désolé. Je dois être plus prudent et je serai plus prudent."

La franchise s’est elle aussi exprimée via Colin Mansbridge, le boss des Crusaders par un courrier adressé à Stuff. "Les joueurs ont tous reconnu que, bien qu'ils n'aient jamais prévu d'être au parc en même temps, ils ont commis une erreur de jugement en partageant l'équipement, ce qui n'est pas conforme aux directives de santé publique. Nous comprenons parfaitement la déception exprimée par les fans de Crusaders et la communauté. La direction de l'équipe a pris les mesures appropriées pour réitérer les directives à la fois au groupe directement impliqué et à notre équipe au sens large. Nous sommes convaincus que les mêmes erreurs ne se reproduiront pas. Aucune autre mesure ne sera prise par le club."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés