Icon Sport

Coronavirus : McCaw voit "du positif" dans la suspension des saisons de rugby

Coronavirus : McCaw voit "du positif" dans la suspension des saisons de rugby
Par Leo Faure via Midi Olympique

Le 25/03/2020 à 19:00Mis à jour

CORONAVIRUS - Homme de peu de mots depuis son retrait des terrains, au terme de la Coupe du monde 2015, Richie McCaw s'est récemment confié à la chaîne TV Sky Skports, concernant la suspension en cours des saisons de rugby en raison du Coronavirus. Et s'il concède "des craintes sur les dommages causés" par cet épisode, le joueur le plus capé de l'histoire veut aussi y voir "du positif".

C'est ce qu'on appelle "voir le verre à moitié plein". Dans un entretien à Sky Sports, Richie McCaw est revenu en longueur sur la situation actuelle liée au Coronavirus, qui a entraîné la suspension de toutes les compétitions sportives autour du globe, y compris celles de rugby. Dans un premier temps, sans surprise, il constate "les craintes de chacun, de tous les sports qui se retrouvent dans la même situation. Tout le monde se demande à quoi ressemblera son sport, une fois que toute cette histoire sera réglée, et quels seront les dégâts causés par cette période sans compétition."

Une fois énoncée cette évidence, McCaw retrouve de ce leadership qui a fait de lui le joueur et le capitaine le plus capé de l'histoire. Le All Black se veut alors résolument positif et tourné vers l'avenir. "Plutôt que de chercher quels vont être les problèmes, l'occasion se présente de scruter les opportunités qui vont se présenter à nous. Si le rugby encaisse la coup financier, de bonnes choses peuvent émerger de cette situation. Il y aura du positif".

" Il y a un manque qui se crée"

Parmi les dossiers récurrents du rugby mondial, il y a celui de l'harmonisation des calendriers internationaux qui traîne dans les cartons de World rugby depuis bien des années, à une époque où l'institution suprême s'appelait encore IRB (International rugby board). En Europe comme dans l'hémisphère sud, des voix s'élèvent pour affirmer que cette parenthèse sans compétition est une opportunité unique de tout remettre à plat, et faire enfin coincider les périodes de championnats et de rencontres internationales entre les deux hémisphères.

"Une chose est sûre : les gens vont avoir envie de jouer au rugby ou d'en regarder, quand cette période de confinement touchera à sa fin. Il y a un manque qui se crée […] Le rugby est un business, et je peux en faire partie. Mais si chacun se concentre sur ce qu'il peut maîtriser et améliorer durant cette période particulière, le rugby en sortira renforcé."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés