Icon Sport

L'Etat confirme son soutien du sport

L'Etat confirme son soutien du sport
Par Rugbyrama

Le 17/11/2020 à 18:32Mis à jour Le 17/11/2020 à 18:44

CORONAVIRUS - Ce matin, le président de la République, Emmanuel Macron, a reçu en visioconférence les acteurs du monde du sport pour présenter une série de mesures prises pour venir en aide aux clubs et aux fédérations. Il a notamment été question de budget et de huis clos dans les stades jusqu'à fin décembre.

Depuis plusieurs semaines, les acteurs du sport professionnel travaillent avec le gouvernement à la mise en place d'aides financières pour soutenir les clubs impactés par la crise de la Covid-19. Ce matin, en visioconférence, Emmanuel Macron a confirmé les premières enveloppes qui seront débloquées : 110 millions d'euros pour les pertes de billetterie et 100 millions d'exonérations de charges sociales. La répartition par sport reste à venir...

C'est ce matin à 11 heures, lors d'une visioconférence en présence des représentants des Ligues professionnelles, du Cosmos, du Comité national olympique et de représentants de fédérations, dont le rugby avec Bernard Laporte, que le gouvernement a levé le voile sur les aides qui seront accordées au sport. En présence du Premier Ministre, Jean Castex, des ministres des finances, l'éducation et du sport, des PME (Bruno Lemaire, Jean-Michel Blanquer, Roxana Maracineanu et Alain Griset), le président de la République a officialisé plusieurs aides, dont 20 millions d'euros pour les fédérations en difficultés.

110 millions pour indemniser la billetterie

Bruxelles a donné son feu vert à l'aide du gouvernement pour compenser les pertes de billetterie, depuis le mois de mars. La somme est arrêtée à 110 millions d'euros. Un club ne pourra pas percevoir plus de 5 millions d'euros. Ce dispositif concerne l'ensemble du sport, il est prévu jusqu'à fin novembre mais sera reconduit jusqu'à ce que la jauge public revienne à la normale.

Reste à savoir quelle sera la répartition par sport et comment les sommes seront réparties : soit directement versées aux clubs soit par l'intermédiaire des ligues ou fédérations. Le dispositif devrait être validé sous quinzaine, pour une mise à disponibilité très rapide des sommes.

La répartition doit tenir compte de l'activité réelle des clubs, avec une pondération en fonction de l'importance des droits télévisuels. Le rugby pourrait alors recevoir près de 40 millions d'euros.

105 millions pour les charges sociales et des jauges réévaluées

Deuxième élément : comme prévu, les clubs seront exonérés de charges sociales sur les mois d'octobre, novembre et décembre. Cela représente une économie évaluée à 105 millions d'euros. Elles seront liées aux huis clos. En fonction des jauges, le pourcentage d'exonération sera allégé.

Sur ce point, les limitations à 1000 ou 5000 personnes ne seront pas prolongées après la fin de l'année 2020. Un nouveau dispositif sera mis en place en début d'année, avec un pourcentage au mètre carré disponible par stade. A titre d'exemple, le Stade de France pourrait accueillir jusqu'à 25 000 personnes. Si ces mesures sont confirmées mi janvier, le XV de France pourrait ne pas se tenir à huis clos comme avancé par Bernard Laporte ce matin.

Contenus sponsorisés