Other Agency

Albi, une ambition dans l’attente

Albi, une ambition dans l’attente
Par Jeremy Fadat via Midi Olympique

Le 01/04/2020 à 11:50Mis à jour Le 01/04/2020 à 12:02

CORONAVIRUS - PRO D2 - Le SCA réalisait jusque-là un parcours quasi-parfait, ce qui en faisait le favori à la montée en Pro D2. Un objectif qui, malgré l’arrêt définitif des compétitions, pourrait se réaliser avec la réorganisation à venir des championnats. Ce que le club tarnais espère.

L’ensemble du rugby français est impactée par la crise sanitaire actuellement traversée par le pays, laquelle a mené à l'arrêt de toutes les compétitions en cours. Le secteur professionnel est dans l’inconnue totale quant à une éventuelle reprise quand, sur ce point, le flou a été dissipé la semaine dernière par la FFR concernant celui amateur. L’instance a décidé, par précaution et face à cette situation inédite, de mettre un terme à la saison. Voilà qui a forcément des conséquences pour tous les clubs engagés. À Albi, en Fédérale 1, cette décision a été accueillie avec beaucoup de bon sens et de compréhension. "C’est bien sûr dommage que l’exercice ne puisse pas aller à son terme mais la Fédération a pris ses responsabilités dans un contexte très particulier et nous le respectons", nous explique le manager Arnaud Mela, joint par téléphone. Pourtant, son équipe avait jusque-là réalisé un parcours presque sans-faute. Première de la poule 3 (il y a quatre poules dans cette division), elle comptait 17 victoires pour une seule défaite et 87 points au total. "C’est frustrant de ne pouvoir continuer sur notre lancée mais, encore une fois, il y a des priorités à prendre en compte", poursuit Mela.

Le meilleur bilan de Fédérale 1

Pour autant, Albi poursuivait donc avec succès son ambition d’accession au Pro D2. Depuis deux ans et demi, avec notamment l’arrivée de l’ancien deuxième ligne international aux commandes du sportif, le SCA a bâti un projet pour retrouver l’antichambre de l’élite. Un rêve qui s’était envolé d’un rien la saison dernière, pour un petit point exactement, après la défaite en demi-finale retour à Rouen (défaite 12-24, alors qu’Albi avait gagné 20-9 à l’aller). Mais la formation tarnaise avait donc su rebondir depuis l’entame de l’exercice actuel, pour présenter aujourd’hui le meilleur bilan de la division, devant Massy (84 points) et Bourg-en-Bresse (80 points). Une donnée que les instances pourraient intégrer au moment d’acter dans les prochains jours l’avenir des championnats français. Pour l’heure, la tendance est à écarter toute relégation en Top 14 pour l’élargir à un Top 16, avec la montée de deux pensionnaires de Pro D2. Ceci aurait pour conséquence, par effet domino, de faire également monter des prétendants dans les divisions inférieures.

Fédérale 1 - Saïmoni Nabaro (Albi) contre Dijon lors du quart de finale retour

Fédérale 1 - Saïmoni Nabaro (Albi) contre Dijon lors du quart de finale retourMidi Olympique

" Le club s’est structuré pour accéder en Pro D2"

À ce jour, Albi est ainsi un candidat légitime à l’accession en Pro D2. Au vu des dernières réflexions, la FFR y semblerait favorable, d’autant que le SCA répondrait au cahier des charges sur le plan financier pour évoluer dans cette division. Rien d’officiel toutefois, ce qui contraint à une grande prudence chez les dirigeants tarnais. Reste maintenant à la Ligue, qui régit les championnats professionnels, à se positionner sur cette question. Ce sera évidemment au menu des discussions à venir. "La FFR a déjà avancé là-dessus et on espère que la LNR en fera de même, souligne Arnaud Mela. Je crois que nous avons prouvé sur le terrain, depuis plusieurs mois, que nous étions dignes d’accéder au Pro D2 et nous aurions aimé le faire jusqu’au bout. C’était l’objectif affiché par le club et il s’est structuré, sur le plan sportif mais aussi à tous les niveaux, pour y parvenir. Il faut savoir qu’ici, le modèle économique a été réfléchi en fonction de cette ambition." La réponse définitive devrait rapidement intervenir.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés