Rugbyrama

Sondage Midi Olympique : Laporte devance Grill

Sondage Midi Olympique : Laporte devance Grill
Par Midi Olympique

Le 14/09/2020 à 09:03

CONSULTATION ÉLECTIONS FFR - En tête avec une avance marquée pour notre deuxième consultation, le président de la FFR, peut aborder la dernière ligne droite avec une certaine confiance. Mais attention aux indécis...

Les semaines se suivent et les consultations se ressemblent. Le 8 juin dernier, les premiers chiffres parus dans nos colonnes donnaient Bernard Laporte, actuel président de la FFR, vainqueur de l’élection du 3 octobre prochain. Les chiffres étaient même plutôt éloquents pour un candidat non officiellement déclaré. Laporte était alors crédité de 40,6 % des intentions de vote, Grill de 28,5. Une large part de l’électorat (30,1 %) ne souhaitait pas encore se prononcer et 0,8 % comptait voter blanc. Depuis, l’actuel président de la FFR s’est déclaré et est entré en campagne, et Grill a fait le tour de France des clubs et des Barbecues. Pour quel résultat ? Peu ou prou un statu quo. Les indécis le sont toujours mais un peu moins. Ils étaient, en juin dernier, 30,1 % à ne pas vouloir se prononcer.

Certains attendaient de pouvoir assister aux réunions de campagne de l’un ou l’autre des candidats. D’autres souhaitaient en passer par un vote à bulletin secret au sein du comité directeur de leur club. Aujourd’hui, parmi cette large part de présidents de clubs, certains se sont positionnés, mais globalement ils se sont plutôt répartis de façon harmonieuse entre les deux camps. Ainsi, le président sortant est crédité aujourd’hui de 42,16 % des voix, soit une augmentation de 1.56 % par rapport à juin dernier quand son opposant a vu sa cote grimper de 3,9 % (32,40 contre 28,5 %).

Reste que nombreux sont encore les clubs à ne pas vouloir se prononcer. Pour quelles raisons ? Elles semblent être multiples. D’abord, l’opposition soutient que l’actuelle gouvernance fait subir diverses pressions aux clubs, ce que le camp Laporte réfute. Ensuite, les deux candidats n’en ont pas terminé avec leurs réunions de campagne. Plusieurs présidents nous ont confié attendre de rencontrer les candidats pour se déterminer.

En 2016, Midi Olympique avait déjà lancé une grande consultation en amont de l’élection fédérale opposant la liste du président Pierre Camou à celles d’Alain Doucet et de Bernard Laporte. Ce dernier était donné gagnant avec 35,3 % (23,5 % pour Camou, 18,3 % pour Doucet). Les clubs ne souhaitant pas se prononcer représentaient alors 25,6 % des sondés. Ils sont aujourd’hui 25,4 %… Et, in fine, Laporte avait été élu dès le premier tour avec 52,56 % des voix. Évidemment, il serait risqué de tirer des conclusions hâtives. Mais tout porte à croire, à moins de trois semaines de l’élection, que Bernard Laporte possède une avance confortable même si Florian Grill affirme, lui, qu’il y aura "match".

Dans le détail des 291 clubs sondés, soit 15,4 % des clubs français, celui qui est devenu entre-temps vice-président de World Rugby, domine, sur l’ensemble du territoire, exception faite des ligues Ile de France, Pays-de-la-Loire, Nouvelle Aquitaine et Normandie. Même topo si l’on prend le découpage par niveau de compétition. Florian Grill n’est en avance que parmi les clubs de Promotion d’Honneur et de Séries régionales. De son côté, Laporte, malgré des relations très tendues avec la LNR, réussi le tour de passe-passe de rafler largement les voix des clubs professionnels (du moins celles des associations support).

Un exemple ? Sur neuf clubs interrogés évoluant en Pro D2, tous assurent qu’ils voteront Laporte. En clair, sur les voix exprimées, si l’on s’en tient à ces chiffres, à cette heure Bernard Laporte serait réélu avec 56,9 % des suffrages. Confirmation le 3 octobre ?

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés