Icon Sport

Clermont toujours leader, Montpellier coule à Lyon... Les Tops et Flops du week-end

Clermont toujours leader, Montpellier coule à Lyon... Les Tops et Flops du week-end
Par Rugbyrama

Le 17/09/2018 à 11:03Mis à jour Le 17/09/2018 à 14:44

L'Afrique du Sud et l'Argentine créent l'exploit, Guitoune qui marque un doublé, Beauden Barrett qui s'écroule face aux perches... Voici nos Tops et nos Flops du week-end.

TOPS

L'ASM toujours invaincue

Les Clermontois marchent sur l'eau en ce début de championnat. Quatre matchs pour autant de victoires. Pourtant, face à la Section, tout ne se passait pas comme ils l’auraient souhaité. Les Clermontois ont commis énormément de fautes de main ce qui les a empêché de produire leur jeu. Malmené par la Section, l'ASM est mené 23 à 11 à l'heure de jeu et se retrouve en infériorité numérique pour un carton jaune reçu par Rabah Slimani pour une charge avec le coude en avant. Paradoxalement, ils se rebiffent à ce moment-là. Après deux pénalités de Greig Laidlaw, c'est l'essai à la 76e de Yohan Beheregaray qui vient délivrer les Jaunard. Pour la première fois au score, les Jaune et Bleu passent devant au score. Victoire finale de Clermont sur la pelouse de Pau, 27 à 23.

Sofiane Guitoune plante un doublé

Titulaire lors des deux dernières journées à l'aile, l'ailier du Stade Toulousain a marqué ses premiers essais en championnat ce week-end. Face au Racing 92, il est auteur du deuxième et troisième essai des siens. Avec ses cannes de feu et ses appuis, il a mis le tournis à la défense francilienne. Auteur de trois essais la saison dernière en 16 apparitions, il profite de l'absence de Cheslin Koble, appelé par l'Afrique du Sud, pour rayonner. Il a été un des meilleurs joueurs du côté de Toulouse lors de cette quatrième journée. Les blessures sont derrière lui, Sofiane Guitoune revient à son meilleur niveau.

L'Afrique du Sud et l'Argentine réalisent l'exploit

Le premier est arrivé peut avant midi, l'autre peu avant 14 heures. À chaque, c'est une victoire à l'extérieur. Lors de cette quatrième journée du Rugby Championship, les Springboks sont allés s'imposer sur la pelouse des All Blacks 36 à 34. Depuis 2009, c'est la première fois que les hommes de Rassie Erasmus remportent une rencontre en terre néo-zélandaise. Et du côté de l'Australie, ce sont les Pumas qui se sont imposés 23 à 19. C'est la première victoire des Argentins en terre des Wallabies depuis 35 ans. Deux rencontres historiques pour le rugby de l’Hémisphère Sud. Les Blacks restent néanmoins premiers de ce Rugby Championship 2018, l'Australie ferme la marche avec cinq points.

FLOPS

Beauden Barrett s’effondre face aux perches

Une fois n'est pas coutume. Mais le champion du monde All Black est passé complètement à côté dans ses tirs au but face à l'Afrique du Sud. Beauden Barrett réalise un triste 2/6. La Nouvelle-Zélande qui perd à domicile de deux points face à l'Afrique du Sud, alors que son ouvreur laisse 8 points au pied, ça n'arrive pas tous les jours. La fin du match non plus n'est pas bien gérée par Beauden Barrett. Alors qu'ils sont menés de 2 points, les avants Blacks travaillent dans l'axe à 15m de l'en-but. Jamais, le meilleur joueur du monde ne s'est mis en position de drop pour donner la victoire aux siens. Les All Blacks s'inclinent pour la première depuis neuf ans à domicile face au Springboks.

Montpellier coule à Lyon

Le vice-champion de France ne s'est pas remis sa finale perdue face à Castres en juin dernier. Après avoir perdu à la maison pour le remake de la finale lors de la première journée (20-15), les Montpelliérains se sont rattrapés en battant La Rochelle au GGL Stadium. Le week-end dernier, le MHR a ramené deux points de Bordeaux dans un match sa saveur. Et ce week-end, les coéquipiers de Louis Picamoles ont encaissé 55 points. Incapables de produire du jeu, les Montpelliérains ont subit la vitesse des Lyonnais, surtout en seconde période. Ils encaissent un cinglant 40 à 3 en quarante minutes. Montpellier reçoit le Stade Toulousain lors de la prochaine journée.

Le supporter sur la pelouse de Jean-Bouin

La fin de match très tendue entre le Stade français et Toulon a été marquée par un accrochage entre Sekou Macalou et Julian Savea. Alors que les deux équipes se sont rassemblées autour des deux joueurs, un supporter est apparu sur la pelouse au milieu de l'échauffourée. Celui-ci s'en est pris aux Toulonnais avant de se faire accompagner tant bien que mal vers la sortie par Jules Plisson. Il a été confirmé que c'est le frère de Sekou Macalou. Suite à cet événement, le Stade français pourrait être sanctionné d'un match de suspension à Jean-Bouin, comme ça avait été le cas pour le BO en 2011 quand le père d'Imanol Harinordoquy s'était introduit au milieu d'une dispute.

Paris – Toulon : Un supporter s'introduit sur la pelouse

Paris – Toulon : Un supporter s'introduit sur la pelouseOther Agency

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0