Icon Sport

Les Bleus vont jouer 6 matchs cet automne, Smith et Cruden vers le Japon... Les 5 infos de ce jeudi

Les Bleus vont jouer 6 matchs cet automne, Smith et Cruden vers le Japon... Les 5 infos de ce jeudi
Par Rugbyrama

Le 31/07/2020 à 09:06

Exeter garde son nom, Abendanon explique son choix d'aller à Vannes, le nouveau président de Clermont s'exprime... Voici les 5 infos de ce jeudi 30 juillet.

World Rugby officialise les six tests cet automne

C'est une décision qui va sûrement faire du bruit du côté de l'hexagone, World Rugby a annoncé l'officialisation des tests matchs cet automne. Le XV de France va donc jouer six matchs durant cette période. "L'accord et l'approbation de ce calendrier (...) constituent une étape importante dans le soutien à nos fédérations pour les aider à atténuer l'impact financier et à optimiser la reprise du rugby après la pandémie, de manière équitable" a affirmé le président de World Rugby Bill Beaumont.

Ben Smith et Aaron Crudent vont signer au Japon

Les deux all blacks vont parapher un contrat en faveur des Kobelco Steelers. Selon les informations du site "Asie Rugby", les deux anciens champions du monde vont s'engager au pays du soleil levant. Pour rappel, l'arrière All Black, Ben Smith jouait à Pau cette saison, en ce qui concerne Aaron Cruden, il était retourné en Nouvelle-Zélande, il participe actuellement au Super Rugby Aotearoa avec la franchise des Chiefs.

Exeter ne changera pas de nom

Le club anglais d'Exeter a annoncé ce jeudi qu'il restera baptiser les "Chiefs" avec la tête d'un Indien d'Amérique comme logo. Pour rappel, un groupe de supporters appelé "Exeter Chiefs for Change" avant lancé une campagne pour changer le logo et le nom du club. L'équipe de football américain de Washington elle, avait renoncé à s'appeler "Redskins" (peaux-rouges).

Abendanon s'explique sur son choix de carrière

Pendant un moment l'ancien arrière anglais de Clermont était pressenti pour s'engager en Premiership dans la province des Leicester Tigers. Il s'est finalement ravisé pour rester en France, il a alors paraphé un contrat à Vannes en Pro D2. Son envie de rester en France l'a poussé à signer dans un club français... "J’avais deux autres opportunités, en Angleterre, à Leicester et aux London Irish. J’ai finalement fait un choix familial, celui de Vannes. J’ai toujours dit que j’aimais la France, que je m’y sentais bien et que j’avais envie d’y rester. C’était vrai ! Ma femme aussi avait bien envie de rester ici. Et comme Leicester ne me proposait qu’un an de contrat, alors que Vannes me proposait deux ans et un joli projet sportif à la clé", explique le joueur.

Jean-Michel Guillon veut être dans la continuité d'Eric de Cromières

Dans un entretien accordé à Midi Olympique, le nouveau président de l'ASM, s'est exprimé sur son projet avec le club. Il a pour objectif d'être dans la même ligne que ce qui avait été fait précédemment.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés