• Champions Cup - Cobus Reinach (Montpellier)
    Champions Cup - Cobus Reinach (Montpellier)

Montpellier surpris par les Ospreys au GGL Stadium

Le | Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Pourtant favoris, les Montpelliérains ont été surpris par les Gallois des Ospreys dans l'Hérault (10-21). Grossièrement indisciplinés et globalement maladroits, les Cistes ont subi la puissance des visiteurs et font une bien mauvaise opération...

Montpellier était pourtant favori. Après avoir réussi à renverser les London Irish le week-end passé, le MHR était en très bonne position en vue de la qualification pour la phase finale de Champions Cup. Une victoire face aux Ospreys, quatorzièmes du United Rugby Championship était largement envisageable, surtout lorsqu'on sait que les Gallois avaient été défaits par Leicester sur leur pelouse lors de leur entrée en lice en coupe d'Europe. Mais Montpellier a déjoué. Pénalisés à dix reprises en première période, les hommes de Philippe Saint-André ont donné le bâton pour se faire battre à des Gallois qui n'ont pas révolutionné le rugby.

Montpellier surpris par les Ospreys au GGL Stadium ?
Le film du match > https://t.co/BoiRDIJ8RR#MHRvOSP pic.twitter.com/YZrEI92f7i

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 17, 2022

Grâce aux nombreuses munitions offertes par le MHR et malgré la première pénalité de Louis Carbonel, les visiteurs ont enchaîné les mauls après des touches toujours très propres. Avec le carton jaune de Chalureau, il a alors été difficile pour les champions de France en titre de résister à la puissance des ballon-portés adverses. Tom Botha s'écroulait dans l'en-but une première fois et était imité par son centre Kieran Williams quelques minutes plus tard. Très sérieux en défense, les Gallois faisaient alors le break avant la pause.

Montpellier n'y était pas

Et quand ce n'est pas l'indiscipline, c'est le manque de précision qui a fait cruellement défaut aux Cistes. Dans le second acte, les en-avant se sont multipliés du côté de ceux vêtus en orange ce soir. Zach Mercer, particulièrement ciblé par la défense galloise, a par exemple totalement balbutié son rugby. Alors que l'essai de Paenga-Amosa après un ballon-porté du MHR donnait l'impression que le match n'était pas fini, les Gallois tuaient le match quelques minutes plus tard. Encore une fois en profitant des erreurs du MHR, et suite à un énième maul, les visiteurs trouvaient de l'avancée. Morgan Morris, trouvé côté fermé, parvenait à résister à Coly pour marquer.

Si, juste après, l'essai de Cuthbert était lui refusé, les Ospreys s'installaient dans le camp héraultais jusqu'à la fin de la partie. Au final, le résultat est logique et le score sans appel (10-21). Les Gallois peuvent même regretter de ne pas avoir réussi à glaner le bonus offensif. Le MHR doit se reprendre alors que le championnat est de retour la semaine prochaine.