• United Rugby Championship - Jonathan Sexton (Leinster)
    United Rugby Championship - Jonathan Sexton (Leinster)
  • Stade Rochelais - Champions Cup
    Stade Rochelais - Champions Cup

Le Leinster, Toulouse, les Bulls : nos favoris pour la Champions Cup

Par Rugbyrama
Le

CHAMPIONS CUP - La Champions Cup reprend ses droits ce week-end. L'occasion d'en présenter les écuries les plus attendues. Pour la rédaction de Rugbyrama, si les historiques du Leinster, Toulouse et La Rochelle ne sont plus à présenter, les Bulls pourraient être la surprise de cette édition.

Le Leinster

Impossible d'omettre le Leinster quant à cette nouvelle édition de la Champions Cup. Au-delà de leurs quatre titres, les hommes de Leo Cullen n'ont jamais été loin de la finale. C'est pourquoi c'est une franchise qu'il faudra craindre. Non seulement son ossature est celle de la sélection irlandaise, mais il faut compter sur son désir de revanche, tant la saison passée sans titre a été mal vécue. Pour rappel, après un chef d'oeuvre de rugby contre le Stade toulousain, les Leinstermen s'étaient inclinés en finale pour trois points contre le Stade rochelais, dans un final sous haute tension.

Toulouse

L'un ne va pas sans l'autre ! Le club le plus titré dans cette compétition, avec 5 sacres, est de retour en grande forme cette saison. En témoignent sa première place au classement de Top 14 et ses 5 points d'avance sur le Racing 92 malgré la trêve internationale et seulement douze journées de disputées. La force et les ressources de l'effectif toulousain semblent supérieures à la concurrence. Sans compter que son vécu récent est enrichi de nombreux titres. Le Stade toulousain est donc un favori naturel pour le titre.

Les Bulls

Et si une franchise sud-africaine réalisait le gros coup ? De la même façon que l'année dernière, quand elles sont entrées dans l'United Rugby Championship, on sait toute leur détermination à bien figurer dans cette compétition qu'ils vont découvrir. Parmi elles, on a beaucoup mentionné les Stormers, du fait de leur récente victoire en URC. Mais ici, arrêtons-nous sur la franchise des Bulls et sur l'effectif qui la compose : l'arrière Kurt-Lee Arendse, les centres internationaux Marcell Coetzee et Lionel Mapoe, l'ailier S'busiso Nkosi, Johan Goosen à la baguette, les vétérans Morne Steyn et Bismarck du Plessis (38 ans chacun), qui était titulaire il y a deux semaines contre les Ospreys...

Tomorrow we kick-off our Heineken Champions Cup campaign. Get to Loftus to watch us make history ?

? Tickets here: https://t.co/MgCncNzuPF#TrueToTheBlue #HeinekenChampionsCup@ChampionsCup pic.twitter.com/vvTAdsGIVy

— Official Blue Bulls (@BlueBullsRugby) December 9, 2022

Toute cette expérience et la puissance du paquet d'avants ont été des atouts indéniables dans leur victoire majuscule contre le Leinster en demi-finale de championnat la saison dernière. Nul doute que ce sera de facto un client très sérieux dans cette édition.

La Rochelle

Certes, il y a eu le revers cuisant contre la Section paloise à Marcel-Deflandre le 29 octobre dernier. Mais depuis, les Rochelais ont enclenché une autre dynamique, pour aller gagner à Brive avant d'écraser de jeunes Castrais. Les oppositions de Northampton, sixième de Premiership et de l'Ulster, quatrième d'URC, sont plutôt clémentes et les champions en titre ont le potentiel pour finir dans les meilleures places pour recevoir le 8e de finale. De plus, le groupe a assez peu tourné depuis la saison dernière, ce qui devrait lui permettre d'être de nouveau compétitif au moment de remettre son titre en jeu.

Stade Rochelais - Champions Cup
Stade Rochelais - Champions Cup

Les Saracens

Peut-on vraiment composer sans les Saracens ? Écrasants leaders du Premiership (43 points pris sur 45 possibles), les coéquipiers de Ben Earl utilisent "tous les échecs comme carburant", comme le décrit Nick Isiekwe. Les échecs en question ? La finale de Premiership et la demie de Challenge Cup perdues la saison passée, après leur remontée de deuxième division. "Ça va être génial, annonce le deuxième ligne, qui exprime toute l'excitation de son équipe. On a hâte de prouver qu'on peut le faire."

Quel est votre favori pour le titre ?