• Champions Cup - Ange Capuozzo (Toulouse)
    Champions Cup - Ange Capuozzo (Toulouse)
  • Champions Cup - Matthis Lebel a aplati le premier essai de Toulouse face au Munster.
    Champions Cup - Matthis Lebel a aplati le premier essai de Toulouse face au Munster.

L'antisèche : Toulouse impérial dans la guerre des mauls

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Dans des conditions dantesques marquées par un épais brouillard, Toulouse a su prendre le Munster à son propre jeu : devant. Les mauls toulousains ont été diaboliques et la défense des Rouge et Noir impériale pour s'imposer à Limerick.

Le match : Toulouse signe une victoire historique à Limerick

Les Toulousains étaient attendus de pied ferme à Limerick. Intraitables dans les rucks et dans le jeu au sol, les Munstermen ont été parfaitement méthodiques dans le premier quart d’heure de jeu. L’essai de Joey Carbery a d’ailleurs concrétisé cette domination sans partage, vite brisée par le Stade toulousain. Sur leur première incursion dans les vingt-deux mètres, les Rouge et Noir ont envoyé Matthis Lebel à l’essai après un maul dévastateur.

Dès l'entame de la seconde période, les Toulousains ont appuyé sur les mauls permettant cette fois à Lucas Tauzin d'aplatir en coin. La botte de Thomas Ramos a ensuite fait le reste, malgré deux échecs, scellant la victoire toulousaine en Irlande.

Le fait de match : la défense royale de Toulouse

Malgré un essai encaissé en tout début de rencontre, les Rouge et Noir ont plié sous les assauts irlandais mais n'ont jamais cédé. Entre la 45ème et la 50ème minute, le Munster a campé dans les vingt-deux mètres toulousains, accumulant les mauls stériles, contrés par les mains toulousaines. À la 70ème minute, les Toulousains ont dressé les barbelés dans leurs vingt-deux mètres pour déjouer les plans irlandais et offrir à Thomas Ramos la dernière pénalité de la rencontre. Avec seulement dix points encaissés dans l'antre du Munster, Toulouse a frappé fort dans un registre original sous un brouillard aveuglant.

Champions Cup - Matthis Lebel a aplati le premier essai de Toulouse face au Munster.
Champions Cup - Matthis Lebel a aplati le premier essai de Toulouse face au Munster.

En effet, la bataille entre Irlandais et Toulousains a été marquée par un brouillard impénétrable, à tel point que Thomas Ramos n'a pas vu l'une de ses pénalités passer à côté. Dans une rencontre fermée, où les chandelles ont inondé Thomond Park, le Stade toulousain a finalement su se sortir de ces conditions dantesques, avec seulement 39% de possession et deux fois moins de mètres gagnés que le Munster (213 contre 419).

La décla : "Je pense qu’on a réalisé notre match référence à l’extérieur"

Une nouvelle fois à la pointe du combat, Anthony Jelonch a livré une partie solide en défense en finissant deuxième meilleur plaqueur de la rencontre (12 plaquages). Malgré les conditions particulières de ce succès de prestige, le troisième ligne international a tenu à féliciter chaudement ses coéquipiers. "Sur le terrain il faisait trop froid mais on s’est réchauffé. Il y a eu un gros combat, on a gagné ce bras de fer et je pense qu’on a réalisé notre match référence à l’extérieur. En début de match, ils ont tenu le ballon mais on a bien défendu et en deuxième période on a pu inversé la vapeur. Félicitations à toute l’équipe, c’était exceptionnel sur le terrain !"

La question : Toulouse a-t-il fait le plus dur ?

Après ce succès historique à Limerick, le Stade toulousain a pu repartir d'Irlande avec le sentiment du devoir accompli. Dans ce format de Champions Cup à quatre matchs de poule, les Rouge et Noir ont frappé un premier grand coup avant d'accueillir les Sharks de Sale, la semaine prochaine. Si les Anglais ont étrillé l'Ulster (39-0) ce dimanche, les Toulousains ont sans doute fait le plus dur.