• Top 14 - Jacobus Van Tonder (Clermont)
    Top 14 - Jacobus Van Tonder (Clermont)
  • Top 14 - Van Tonder (Clermont)
    Top 14 - Van Tonder (Clermont)

Van Tonder, un Cap à passer face aux Stormers

Par Rugbyrama
Le

CHAMPIONS CUP - Jacobus Van Tonder jouera contre ses compatriotes, ce samedi face aux Stormers. Si le natif de Bloemfontein n’a aucune attache avec les guerriers du Cap, le flanker sud-africain veut profiter de la Champions Cup pour élever son niveau et marquer des points dans l'esprit de Jono Gibbes.

Jacobus Van Tonder parle peu. Le troisième ligne de Clermont veut surtout faire parler sa puissance et enchaîner, enfin. Car depuis le début de saison, le Sud-Africain n’a disputé que quatre petites rencontres. Revenu de blessure la semaine passée, lors de la victoire clermontoise contre Montpellier, "Jaco" a déjà retrouvé le sourire. "Je me sens bien ! Le match contre le MHR m’a fait du bien et cela m’a fait plaisir d’avoir retrouvé mes coéquipiers" expliquait sobrement Van Tonder et sa voix grave.

Mais cette rencontre face aux Stormers ne sera pas si particulière pour le plus auvergnats des Sud-Africains. "Je n’ai pas du tout de contact avec les Stormers. Je viens de Bloemfontein et mon équipe de cœur, ce sont les Cheetahs (NDLR : actuellement engagés en Challenge Cup et qui affronteront Pau). Mais il y a quelques joueurs avec qui j’ai joué comme Marcel Theunissen, que j’ai côtoyé au lycée" poursuit le flanker de vingt-quatre ans.

Top 14 - Van Tonder (Clermont)
Top 14 - Van Tonder (Clermont)

Auteur de quinze plaquages dans un pur match d’avants face à Montpellier, Van Tonder note que l’ASM devra changer de braquet pour vaincre des Stormers en forme insolente (deux défaites en 2022). "On a monté d’un cran pour se préparer à un match avec plus de temps de jeu effectif. En Top 14, on se focalise plus sur la conquête, mais en Champions Cup ce sera surtout la capacité à enchaîner les phases de jeu ballon en main qui sera importante".

Une place à prendre en troisième ligne ?

Sous contrat jusqu’en 2024, avec une option en 2025, Jacobus Van Tonder est l’un des rares troisième ligne à ne pas être en fin de contrat cette saison. Pour rappel, Fritz Lee, Peceli Yato, Alexandre Fischer, Arthur Iturria (qui partira à Bayonne) arrivent tous à la fin de leur bail en juin prochain. Un contexte avantageux pour le Sud-Africain, puissant sur le terrain, mais jusqu’ici freiné par les blessures. À vingt-quatre ans, il est aussi l’un des grands espoirs de l’ASM pour le futur, en compagnie de Killian Tixeront et Lucas Dessaigne en troisième ligne.

Mais à l’inverse des jeunes auvergnats, Van Tonder a un profil très dense (1m97, 118kgs), casseur de ligne, capable d'être un numéro 8 porteur de ballon que recherche déspérément les jaune et bleu, depuis la baisse de régime logique de Fritz Lee. Si Clermont cible plusieurs profils pour se renforcer, comme Pita Gus Sowakula ou Marcos Kremer, Jacobus Van Tonder a une vraie carte à jouer, dans un match qui s’annonce brutal.

Par Clément LABONNE